Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2014 Marché

email print share on facebook share on twitter share on google+

“Venise est désormais un rendez-vous important"

par 

- VENISE 2014 : Pascal Diot dresse un bilan du 3ème Marché du Film de Venise

“Venise est désormais un rendez-vous important"
Pascal Diot

“Venise est désormais un rendez-vous important pour les professionnels du cinéma du monde", affirme Pascal Diot, le directeur du Marché du Film de Venise, dont la 3ème édition a accueilli quelques 1500 représentants de l'industrie. "Nous n'invitons que les décideurs. Cela satisfait tout le monde parce qu'ainsi, les décisions peuvent être immédiates".

Une belle série de contrats ont été signés pendant le Marché. L'adaptation du Cymbeline de Shakespeare par Michael Almereyda, avec dans les rôles principaux des acteurs connus, a séduit le distributeur américain Greenhouse Films. Le documentaire The Look of Silence [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Joshua Oppenheimer, présenté en compétition, a plu au distributeur américain Drafthouse Films et à l'italien I Wonder. Melbourne, de Nima Javidi, a été vendu à la société italienne Microcinema. Quant au film français en compétition Le Dernier Coup de Marteau [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, d'Alix Delaporte, il a séduit Lumière pour le Benelux et Palace Films pour l'Australie. Le lauréat des Venice Days Retour à Ithaque [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Laurent Cantet
fiche film
]
, de Laurent Cantet, avait déjà réalisé des pré-ventes pour dix territoires avant le festival.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les nouvelles initiatives du marché vénitien cette année, il faut mentionner le Marché de la coproduction européen Gap Financing, dans le cadre duquel 15 projets ayant déjà réuni 70% de leur financement ont été présentés. “C'est une occasion parfaite pour les investisseurs de rejoindre des projets, souligne Diot. Les équipes de film présentés ont eu droit à 186 rencontres individuelles". Parmi les 65 sociétés qui ont pris part au marché, représentées par leurs directeurs, on peut citer Fandango (Italie), Lichtblick Film et Senator Film (Allemagne), Agora Film, Cineworx, Frenetic et Xenix (Suisse), Carnaby International, Creativity Capital et Dogwoof (Royaume-Uni), ainsi que les enseignes françaises Cofiloisirs, CNC, Coproduction Office, TF1, Diaphana, Films Distribution, MK2, Pathé, Pyramide et Wild Bunch.

"La plupart des marchés de la coproduction se concentrent sur le développement des projets, explique Diot. Nous nous intéressons aux projets dans leur phase finale et à leur distribution". Ce souci se retrouve dans une autre initiative accueillie par le Marché du Film de Venise, Final Cut in Venice, qui réunissait six films africains et moyen-orientaux déjà tournés mais pas encore terminés, ainsi que dans le programme Biennale College, qui a mis en avant trois films achevés. "Nous organisons des sessions de networking pour permettre aux films de trouver des distributeurs, précise Diot. Il y a tellement de films produits qui ne sont jamais montrés". 

L'année prochaine, le marché vénitien aura une salle de projection de plus. "Nous avons proposé 34 projections marché cette année, mais hélas, j'ai dû refuser du monde. Il nous faut bien deux salles", estime Diot. Le marché a notamment présenté en projection privée des titres dont la première officielle aura lieu à Toronto. “Les distributeurs étaient ravis de voir ces films en avance, à Venise".

(Traduit de l'anglais)

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss