Sieranevada (2016)
Tom of Finland (2017)
Barrage (2017)
Eté 93 (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Young Lady (2016)
Réparer les vivants (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2014 Prix

email print share on facebook share on twitter share on google+

Roy Andersson gagne le Lion d'or, Andrej Konchalovskij obtient un lion d'argent

par 

- VENISE 2014 : Le Grand Prix du jury est allé à The Look of Silence de Joshua Oppenheimer, les prix d'interprétation aux deux acteurs de Hungry Hearts

Roy Andersson gagne le Lion d'or, Andrej Konchalovskij obtient un lion d'argent
Roy Andersson

Au terme d'une Mostra qui a fait la part belle au réalisme le plus cru, c'est la poésie qui a été récompensée. Le président du jury, Alexandre Desplat, a parlé de "dix jours et vingt films qui ont donné lieu à des discussions intenses et passsionnées, ce qui a été un grand bonheur". Le jury, qui comprenait aussi Joan Chen, Philip Gröning, Jessica Hausner, Jhumpa Lahiri, Sandy Powell, Tim Roth, Elia Suleiman et Carlo Verdone, a choisi de primer "des films dont l'approche nous a permis d'en recueillir les aspects philosophiques et politiques, et qui nous ont passionnés pour leurs éléments poétiques et humanistes". "Vive la musique, vive le cinéma", a conclu Desplat dans un cri du coeur.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Lion d'or du meilleur film a donc été remis au Suédois Roy Andersson pour A Pigeon Sat on A Branch Reflecting on Existence [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Roy Andersson
fiche film
]
, le film au titre le plus long de la Mostra, mais aussi le plus surréaliste, ironique et fulgurant de cette 71ème Mostra. Andersson, qui, à 71 ans, n'a que 5 films à son actif, a remercié "le cinéma italien, en particulier Le Voleur de bicyclette. Tous les films devraient être aussi pleins d'empathie que ce film de De Sica!". 

Anche il Leone d'Argento per la Miglior Regia è partito per il Nord Europa, nelle mani di Andrej Konchalovskij per The Postman's White Nights. "Strana sensazione", ha commentato, "perché 52 anni fa ero su questo palco per il mio primo Leone. Felice come allora, come bambino. In ognuno di noi che facciamo cinema c'è un bambino, grazie al cielo. Ma domani ci risveglieremo adulti". 

Comme on pouvait l'attendre, The Look of Silence [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, de Joshua Oppenheimer, a remporté un prix bien mérité : le Grand Prix du jury. Le réalisateur étant bloqué à l'aéroport de Chicago, il a fait parvenir un message vidéo sur son film, qui suit un survivant aux massacres commis en 1965 en Indonésie à l'encontre des gens soupçonnés de communisme (un thème qu'il explorait du point de vue des meurtriers dans le remarquable The Act of Killing). Ému par l'accueil du public de la Mostra, Oppenheimer a dit : "même si le film ne referme pas la boucle, il a mis en branle un processus de guérison". Tim Roth a ajouté que le film était "un chef-d'oeuvre, un film spectaculaire qui m'émeut plus que les mots ne pourraient le dire". 

La Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine a été décerné à l'acteur américain Adam Driver pour son rôle dans Hungry Hearts [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Saverio Costanzo
fiche film
]
de Saverio Costanzo, un choix qui a été très mal accueilli par la presse présente dans la salle, tant et si bien que quand Desplat a annoncé que la Coupe Volpi de l'interprétation féminine allait à sa partenaire dans le film, Alba Rohrwacher, plusieurs journalistes ont quitté la salle. La voix brisée par l'émotion, Alba a salué son collègue Adam Driver et Costanzo pour "son courage et sa tenacité". 

Le Prix Marcello Mastroianni du meilleur jeune acteur a été remis à Romain Paul pour sa performance dans le film français Le Dernier Coup de marteau [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
.. Le jeune garçon a remercié la réalisatrice Alix Delaporte pour lui avoir offert ce rôle, ainsi que Clothilde Hesme et Grégory Gadebois, ses parents dans le film. Le prix du meilleur scénario a récompensé Ghesseha (Tales) de l'Iranienne Rakhshan Banietemad. Un Prix spécial du jury surprise a distingué Sivas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Turc Kaan Mujdeci, qui a dédié le film au père de son très jeune protagoniste, hélas absent. 

Le jury international de la section Horizons, présidé par Ann Hui et composé de Moran Atias, Pernilla August, David Chase, Mahamat-Saleh Haroun, Roberto Minervini et Alin Taşçiyan, a élu meilleur film Court de Chaitanya Tamhane, qui a également conquis le jury du Prix du meilleur premier film. Le Prix Horizons de la meilleure mise en scène est allé à Naji Abu Nowar pour Theeb. Un prix spécial a été remis au grotesque et génial film italien Belluscone. Una storia siciliana [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Franco Maresco.

Palmarès complet:

Lion d’or du meilleur film
A Pigeon Sat on a Branch Reflecting on Existence, Roy Andersson

Grand Prix du jury
The Look of Silence, Joshua Oppenheimer

Lion d’argent de la mise en scène
Andrei Konchalovsky, The Postman's White Nights

Prix spécial du jury
Sivas, Kaan Müjdeci

Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine
Adam Driver, Hungry Hearts (Saverio Costanzo)

Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine
Alba Rohrwacher, Hungry Hearts (Saverio Costanzo)

Prix Marcello Mastroianni
Romain Paul, Le dernier coup de marteau (Alix Delaporte)

Osella du meilleur scénario
Ghesseha (Tales), Rakhshan Banietemad & Farid Mostafavi

Lion du Futur - Prix de Laurentiis de la 1ere oeuvre
Court, Chaitanya Tamhane

Orizzonti

Meilleur film
Court, Chaitanya Tamhane

Meilleur réalisateur
Naji Abu Nowar, Theeb

Prix spécial du jury
Belluscone. Una storia siciliana, Franco Maresco

Prix spécial de la meilleure interprétation masculine
Emir Hadžihafizbegović, These Are The Rules (Ognjen Sviličić)

Meilleur Court-métrage
Maryam, Sidi Saleh

(Traduit de l'anglais)

Emilia Romagna_site FR
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss