Sieranevada (2016)
The Party (2017)
Eté 93 (2017)
Tom of Finland (2017)
Barrage (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
Réparer les vivants (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Festival d'Amiens cultive sa différence

par 

- Démarrage aujourd'hui de la 34ème édition de l'événement picard et naissance du programme Pygmalion en faveur des jeunes cinéastes européens

Le Festival d'Amiens cultive sa différence

Fidèle à sa ligne éditoriale axée sur la valorisation des différences et l'exploration des identités culturelles, le Festival international du film d’Amiens (FIFAM) qui débute aujourd'hui proposera jusqu'au 12 novembre un programme très éclectique et riche en découvertes concocté par le directeur artistique Fabien Gaffez. Au menu de la 34ème édition de la manifestation picarde figurent notamment trois compétitions (internationale pour les longs métrages, courts européens et moyens métrages français).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les huit prétendants à la Licorne d'Or 2014 se distinguent L’Abri [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fernand Melgar
fiche film
]
du Suisse Fernand Melgar (découvert en compétition à Locarno - lire la critique), Un jeune poète [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Français Damien Manivel (mention spéciale du jury de la section Cinéastes du Présent à Locarno), les coproductions franco-tunisienne Le Challat de Tunis [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Kaouther Ben Hania
fiche film
]
de Kaouther Ben Hania et canado-norvégienne Violent d'Andrew Huculiak, ou encore De la terre sur la langue du Colombien Ruben Mendoza (coproduit par Ciné-Sud Promotion).

Le FIFAM rendra hommage cette année au cinéaste tchadien Mahamat Saleh Haroun (également parrain du festival et président du jury de la compétition internationale), au directeur de la photographie italien Vittorio Storaro (qui recevra un Licorne d'honneur pour l'ensemble de son oeuvre), au documentariste allemand Volker Koepp, à l'acteur français Jean-Pierre Marielle et au réalisateur congolais Jean-Michel Kibushi. A noter que les trois premiers dispenseront une masterclass tout comme le cinéaste français Jean-Claude Brisseau à qui le festival consacrera un zoom spécifique baptisé "L'Ouvroir".

La section Avanti ! dédiée aux avant-premières présentera entre autres le long britannique 20 000 jours sur Terre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du duo Iain Forsyth - Jane Pollard, l'étonnant Vincent n'a pas d'écailles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Thomas Salvador, Gaby Baby Doll [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sophie Letourneur, les titres cannois Run [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe Lacôte et Gente de bien [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Franco Lolli, L'antiquaire de François Margolin et Master of the Universe [+lire aussi :
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
de l'Allemand Marc Bauder.

Au-delà de nombreuses autres sections (rétrospectives, Panorama sur les Cinémas d'animation européens, "Le Monde comme il va", etc.), le festival d'Amiens brille tout particulièrement pour son volet professionnel. A son Fonds d'aide au développement du scénario (qui compte déjà à son actif 35 films tournés et en est à sa 19ème édition) et à l'organisation (avec la Mostra et le festival de Fribourg) de Final Cut in Venice (soutien à la postproduction de films provenant d’Afrique), Amiens ajoute cette année une nouvelle corde à son arc : le programme de soutien Pygmalion. Inauguré avec le réalisateur portugais Carlos Conceição, ce dispositif vise à mettre en avant chaque année le travail d'un jeune cinéaste européen et à distribuer ses films de la manière la plus large possible (courts métrages projetés durant le festival, mais aussi en salles tout au long de l'année et en séance spéciale à la Cinémathèque Française et dans d'autres lieux de prestige; résidence à la Villa Médicis à Rome; édition d'un DVD des oeuvres du cinéaste et organisation pour lui de rencontres avec des distributeurs français, etc.) afin de l'aider dans son parcours vers son premier long métrage.

Gijon_Home
Odessa site
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss