Valley of Shadows (2017)
Corps et âme (2017)
The Line de Peter Bebjak
Seule la Terre (2017)
Absence of Closeness (2017)
Handia (2017)
I Am Not a Witch (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SORTIES Belgique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Bowling Balls, comédie à grosses cylindrées

par 

- Mark Punt profite des fêtes de fin d’année pour sortir sa nouvelle comédie noire, Bowling Balls, guerre des gangs au pays des Hells Angels flamands

Bowling Balls, comédie à grosses cylindrées
Bowling Balls de Mark Punt

Aujourd’hui sort en Belgique, ou plutôt en Flandre, Bowling Balls, le nouveau film de Mark Punt. Mark Punt a débuté sa carrière dans les années 80 en créant avec Jan Verheyen la société de distribution Independent Films, bien implantée au Benelux. Installée aux Pays-Bas depuis 2000, la société y distribue notamment les sagas Twilight et Hunger Games. Forts de ce succès et de cette science du marché, les deux anciens associés se sont lancés dans la réalisation. Si l’on doit à Jan Verheyen quelques-uns des beaux succès d’audience du cinéma flamand de ces dernières années (The Verdict [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Zot van A., Dossier K [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Team Spirit), Mark Punt a également développé une carrière de producteur, scénariste et réalisateur, aussi bien pour le petit que pour le grand écran. Ainsi à l’hiver 2013, son dernier film, Frits & Franky (la suite de Frits & Freddy, 350.000 spectateurs, qu’il avait déjà écrit et produit) a su séduire près de 180.000 spectateurs. Mais cette carrière se fait en dehors du circuit de subvention, avec des financements presqu’essentiellement privés (même si Bowling Balls a reçu un soutien de Screen Flanders, le fonds d’investissement régional flamand).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

De fait, Mark Punt œuvre dans un registre de cinéma purement populaire. Bowling Balls narre l’affrontement entre deux gangs de motards pas très cérébrés, les Bowling Balls, donc, et les Banana Knights. Entre bastons, flingues, grosses cylindrés et belles pépés, syndrome de Roméo et Juliette oblige, Gino tombe amoureux de Tina, et les deux camps s’affrontent de plus belle autour de cet amour impossible. La période des fêtes de fin d’année réussit généralement bien au cinéma flamand, et la promesse d’humour noir de Bowling Balls alliée à sa trentaine de copies pourraient bien venir gonfler le box-office du cinéma local pour l’année 2014.

Astra
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss