L’Economie du couple (2016)
Belle Dormant (2016)
Miséricorde (2016)
La Communauté (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BOX OFFICE Roumanie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Plus de 10M d’entrées dans les salles roumaines en 2014

par 

- C’est la première fois du millénaire que ce seuil est dépassé

Plus de 10M d’entrées dans les salles roumaines en 2014
#Selfie, la production locale la plus populaire de l’année 2014 en Roumanie

En 2014, le nombre total d’entrées en Roumanie a atteint un seuil inimaginable il y a encore quelques années : 10 142 389 entrées ont été vendues dans les cinémas roumains l’an dernier, selon le site dédié au cinéma le plus populaire du pays, Cinemagia.ro. Cela représente une hausse de 12,5% par rapport à 2013 (9 014 020 entrées).

Les 185 sorties de 2014 ont généré 41,9 millions d’euros, soit 14,8% de plus qu'en 2013, où le montant total n'a atteint que 36,5 millions d’euros.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)suspi_2016_468x60

Le film le plus populaire de 2014 a été Le Hobbit: La Bataille des Cinq Armées, qui n’a eu besoin que de quelques semaines pour devenir le film le plus vu en Roumanie ces cinq dernières années, avec 486 000 entrées à la fin décembre. Suivent Interstellar [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Peter Jackson (306 000 entrées) et Le Loup de Wall Street (294 000 entrées).

En ce qui concerne les films roumains, la sortie la plus réussie de l’année 2014 a été celle de #Selfie [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Cristina Iacob, qui a conquis 102 000 spectateurs. Cette comédie produite par ZAZU Film est devenue tellement populaire que l’équipe de réalisation lui prépare déjà une suite, intitulée How to Get Married in Three Days. Derrière #Selfie, assez loin derrière, on trouve America, Here We Come!  de Răzvan Săvescu (28 000 entrées), The In-Laws  de Radu Potcoavă (23 000) et Closer to the Moon de Nae Caranfil (20 000).

Le film de Caranfil fait partie des déceptions de l'année, compte tenu de l'attrait de son scénario (le film parle d'une des plus grosses banques de la Roumanie communiste) et son casting impressionnant (Vera Farmiga et Mark Strong). Idem pour Quod erat demonstrandum [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Andrei Gruzsniczki
interview : Andrei Gruzsniczki
festival scope
fiche film
]
d’Andrei Gruzsniczki, qui a pourtant été encensé par la critique et qualifié de meilleur film roumain de 2014 en plus d'être couvert de prix. Ce drame en noir et blanc n’a pas attiré plus de 5000 Roumains dans les salles.

(Traduit de l'anglais)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250