Miséricorde (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Belle Dormant (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRIX Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dora or the Sexual Neuroses of Our Parents cumule 4 nominations aux Prix du cinéma suisse

par 

- La liste des prétendants aux prochains Prix du cinéma suisse a été dévoilée pendant la Nuit des nominations

Dora or the Sexual Neuroses of Our Parents cumule 4 nominations aux Prix du cinéma suisse
Dora or the Sexual Neuroses of Our Parents de Stina Werenfels

Comme chaque année, toutes les branches du monde du cinéma se sont donné rendez-vous dans l’incroyable Konzertaal de Soleure pour la traditionnelle Nuit des nominations, qui sert de prélude à la cérémonie des Prix du cinéma suisse et coïncide toujours avec les Journées de Soleure. Cette année, pendant la sélection, 88 films ont été visionnés par 300 membres de l’Académie du cinéma suisse, ce qui représente 10 000 heures de projection en tout, un chiffre-record qui témoigne de la bonne santé du cinéma helvétique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

À cet égard, le nombre de premiers longs métrages nominés dans les onze catégories est plutôt impressionnant. Trois de ceux-là concourent pour le prix du meilleur film de fiction : Chrieg [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Simon Jaquemet
fiche film
]
de Simon Jaquemet, Pause [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Mathieu Urfer et Bouboule [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, du réalisateur suisso-belge Bruno Deville. Dans cette catégorie-reine, ils affrontent The Circle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Stefan Haupt
festival scope
fiche film
]
de Stefan Haupt (choisi cette année pour représenter la Suisse aux Oscars), également nominé dans les catégories meilleur acteur (Sven Schelker) et meilleur scénario (Stefan Haupt, Christian Felix, Ivan Madeo et Urs Frey), et le deuxième long métrage de Stina Werenfels, Dora or the Sexual Neuroses of Our Parents [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Stina Werenfels
fiche film
]
.

Dora a été le film le plus cité pendant la Nuit des nominations. Il aspire à pas moins de quatre prix : meilleur film de fiction, donc, mais aussi meilleur scénario (Stina Werenfels et Boris Treyer), meilleure photographie (Lukas Strebel) et meilleure bande originale (Peter Scherer). Les trois premiers films sus-mentionnés ne se contentent pas d'avoir des vues sur le prix principal : Chubby lorgne le prix du meilleur scénario (Bruno Deville et Antoine Jaccoud), Pause compte sur le succès de sa bande originale (Mathieu Urfer, Marcin de Morsier, John Woolloff et Ariel Garcia) et Chrieg a jeté son dévolu sur les prix de la meilleure photographie (Lorenz Merz) et du meilleur acteur (Benjamin Lutzke, déjà récompensé au Festival international de Marrakech pour ce rôle).

Les nominés dans la catégorie meilleur documentaire sont Iraqi Odyssey [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Samir
fiche film
]
de Samir, un film très actuel qui sera projeté à Berlin dans la section Panorama, le tout aussi contemporain Thule Tuvalu de Matthias von Gunten, Tableau Noir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
 d'Yves Yersin, Yalom’s Cure [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Sabine Gisiger et le mystérieux Electroboy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Marcel Gisler. Ces deux derniers films sont aussi en lice pour le prix de la meilleure bande originale (Balduin pour Electroboy, Balzac Bachmann pour Yalom’s Cure).

Il ne reste plus qu’à attendre le 13 mars pour connaître les gagnants. La cérémonie aura lieu au Bâtiment des forces motrices de Genève. 

(Traduit de l'italien)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250