L'autre côté de l'espoir (2017)
Félicité (2017)
Orpheline (2016)
La Colère d'un homme patient (2016)
Waldstille (2016)
On the Other Side (2016)
Paris La Blanche (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SORTIES France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Thomas Salvador sort de l'ordinaire avec Vincent n'a pas écailles

par 

- Le Pacte lance un étonnant film de super-héros sans effets spéciaux. L'originalité est aussi de la partie avec Réalité

Thomas Salvador sort de l'ordinaire avec Vincent n'a pas écailles
Vincent n'a pas écailles de Thomas Salvador

Tandis que la France est au diapason de la vague mondiale 50 nuances de Grey (1,69 million d'entrées en cinq jours) et que les comédies nationales Papa ou maman [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
et La famille Bélier [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
poursuivent leurs fructueuses carrières (respectivement 1,27 million de spectateurs en 12 jours et 6,22 millions en près de neuf semaines), ce mercredi voit débarquer neuf nouveautés. Et la production française se distingue par son originalité, en particulier avec Vincent n'a pas d'écailles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, lancé par Le Pacte sur 80 copies.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Découvert à San Sebastian (lire la critique), ce premier long réalisé et interprété par Thomas Salvador, a étonné favorablement la critique avec Vincent, son protagoniste principal dont les forces sont décuplées au contact de l'eau, ce qui n'en fait pas pour autant un Superman. "Vous imaginez un super-héros uniquement opérationnel les jours de pluie ou contraint de patrouiller un pack d’eau minérale à la main ?" s'amuse le réalisateur. "Il ne considère pas ses aptitudes extraordinaires comme un pouvoir. Il est pris dans sa propre vie d’homme, sa nécessité de composer au quotidien avec ce qui le différencie, et il ne se sent donc investi d’aucune mission (...) J’ai tenu à tourner le film en décors naturels et à recourir à des effets mécaniques. En soumettant Vincent à un véritable effort et en le confrontant à la résistance de l’eau ou à la gravitation, nous préservons sa matérialité, sa fragilité." Une inventivité d'autant plus remarquable que Vincent n'a pas d'écailles a bénéficié seulement de 1,92 M€ de budget pour une aventure hors normes dont il faut saluer les audacieux partenaires (Christmas in July en production, l'avance sur recettes du CNC, Canal+, Cinémage et la région PACA). 

L'originalité est aussi au rendez-vous avec Réalité [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, une nouvelle incursion dans humour absurde de Quentin Dupieux. Dévoilé à Venise (critique), le film qui compte l'excellent Alain Chabat en tête d'affiche, est distribué par Diaphana sur 70 copies. 

Aujourd'hui sort également Max et Lenny [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Fred Nicolas (article), un autre premier long français ne manquant pas de qualités. Distribué sur 22 copies par Shellac, le film restitue avec justesse et sensibilité le quotidien de deux adolescentes (incarnées par Camélia Pand'Or et Jisca Kalvanda) des quartiers populaires de Marseille. 

A noter enfin la comédie française Bis [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dominique Farrugia (avec Kad Merad, Franck Dubosc et Alexandra Lamy au casting - EuropaCorp Distribution dans plus de 500 salles), le film britannique Kingsman : Services secrets [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Matthew Vaughn (distribution Twentieth Century Fox) et Bons à rien [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Italien Gianni di Gregorio (critique - Bellissima Films sur 39 copies).

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home