A Ciambra (2017)
Happy End (2017)
Mise à mort du cerf sacré (2017)
120 battements par minute (2017)
The Square (2017)
Le Redoutable (2017)
La Lune de Jupiter (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENT France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Bandit Rouge pour La Sélection

par 

- Le projet de second long de Fred Nicolas figure parmi les 12 titres présentés aujourd'hui par La Fondation Gan pour le Cinéma et le Groupe Ouest

Bandit Rouge pour La Sélection

Première édition cet après-midi à Paris pour La Sélection, un événement annuel lancé par La Fondation Gan pour le Cinéma et Le Groupe Ouest afin de braquer les projecteurs sur 12 projets en développement de cinéastes émergents (premiers ou seconds longs) qu'ils soutiennent. Parmi les auteurs qui présenteront leurs projets aux professionnels présents (producteurs, distributeurs, vendeurs, etc...) se distingue notamment Fred Nicolas. Actuellement à l'affiche avec son premier long, le remarqué Max et Lenny [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le cinéaste a de nouveau fait équipe avec François Bégaudeau (acteur principal et César 2009 de la meilleure adaptation - de son propre livre - pour Entre les murs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Carole Scotta
interview : Laurent Cantet
fiche film
]
, également Palme d'Or cannoise en 2008) pour le scénario de Bandit Rouge qui est centré sur la trajectoire du "révolutionnaire-gangster" Charlie Bauer.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le scénario débute à Marseille en 1960. Un policier interroge un jeune homme sur ses actions hors-la-loi. Charlie, 20 ans, reste muet devant le flot incessant de questions où se mêlent politique et criminalité. Peu à peu, entre un interrogatoire de plus en plus musclé et les visions du passé d’un Charlie à demi conscient, se dévoile l’histoire d’un jeune homme d’origine juive, révolté par
 sa condition misérable dans le bidonville de l’Estaque, 
qui passe de la colère à l’action politique, puis de l’action armée au banditisme, dans ce moment de brutalité qu’est la guerre d’Algérie. Avec sa bande, Charlie braque les banques de la région, dépouille les trains de marchandises, casse les boutiques de luxe, pour redistribuer la marchandise aux plus nécessiteux de son quartier, et au FLN pour soutenir la cause algérienne. Il y aura de nombreux accrocs avec la police, et des morts de chaque côté. Leur cavalcade se finit par une arrestation militaire alors que Charlie et sa bande célèbrent l’indépendance de l’Algérie. On est alors en novembre 1963. Et malgré la torture que lui inflige l’armée, la gégène, Charlie ne se renie pas, ne balance pas. Jeté
 en prison avec ses vingt ans, il y restera un quart de siècle...

Les 11 autres projets de cette première édition de La Sélection sont Les Garçons n'existent pas de Cécile Mille, L'Ange Forel de Muriel Edelstein, Les Insoumises du duo Pablo Agüero - Katell Guillou, L'Age de déraison de Joël Brisse, Sentinelle Sud de Mathieu Gérault, Des jours, des mois, des années de David Lambert, Le Gardien de Stéfan Le Lay, Rochus de François Lunel, Eaux Noires de Fabrice Main, Les Néons de Babylone de Laurent Salgues et La Course de l'Occident de Nicolas Verpilleux.

Cannes NEXT
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Swiss Films Cannes