Miséricorde (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Belle Dormant (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Agusti Villaronga transporte "le roi de La Havane" en République dominicaine

par 

- El rey de La Habana est une coproduction dominicaine, l'auteur de Pa negre s'étant vu refuser le permis de tourner à Cuba

Agusti Villaronga transporte "le roi de La Havane" en République dominicaine
Agusti Villaronga et son équipe sur le tournage d'El rey de La Habana

L'ouverture dont semble faire montre Cuba de plus en plus, ces derniers temps, est toute relative : Luisa Matienzo (Tusitala), la productrice d'El rey de La Habana [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, n'est pas parvenue à obtenir de permis de tourner sur l'île de Castro pour cette adaptation du roman éponyme de Pedro Juan Gutierrez (connu pour sa Trilogia sale à La Havane) , scénarisée par Agusti Villaronga, qui s'est donc résolu la semaine dernière à commencer le tournage du film ailleurs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le cinéaste originaire de Majorque raconte de nouveau une histoire dont le héros est un jeune, en l'espèce le petit délinquant Reinaldo, qui s'est évadé d'une maison de correction et survit dans les rues de La Havane pendant la rude "période spéciale" des années 1990. Quand il s'éprend de la sensuelle Magda, avec laquelle il va vivre une histoire torride, d'amour, de rhum et de sexe, il décide de tenter de fonder un foyer "normal", bien qu'une crise brutale frappe Cuba.

La troupe de ce drame est formée par des comédiens peu connus (dont plusieurs débutants) : Maykol David, Yordanka Ariosa, Héctor Medina, Ileana Wilson, Chanel Terrero et Jazz Vila. Le budget du film a été réuni par Pandora Cinema et Tusitala du côté de l'Espagne, et Esencia Films en République dominicaine, avec la participation de TVE, Canal+, Televisió de Catalunya, Ibermedia, l'ICEC et l'ICAA. En Espagne, le film sera distribué par Filmax.

El rey de La Habana marque les retrouvailles du directeur de la photographie Josep Maria Civit (fidèle collaborateur de feu Bigas Luna) et de Villaronga, qui avaient fait ensemble la minisérie Cartas a Eva. Alain Ortiz s'occupe des décors, Maria Gil des costumes, Raul Moran du montage (et ce n'est pas sa première expérience avec le réalisateur non plus puisqu'il a monté Pa negre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, El mar, El niño de la luna
et Tras el cristal), Joan Valent de la musique.

Les producteurs prévoient que le film sera prêt à temps pour participer au Festival de Saint-Sébastien. 

(Traduit de l'espagnol)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250