Son of Sofia (2017)
Le Redoutable (2017)
The Square (2017)
A Ciambra (2017)
Ava (2017)
Western (2017)
Les Fantômes d'Ismaël (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2015 Semaine de la Critique/France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Quatuor de jeunes cinéastes français pour la Semaine

par 

- Les Anarchistes, Les deux amis, Ni le ciel ni la terre et La vie en grand seront en vitrine dans la section parallèle de Cannes

Quatuor de jeunes cinéastes français pour la Semaine
Les Anarchistes d'Elie Wajeman

Adèle Exarchopoulos, Tahar Rahim, Jérémie Renier, Golshifteh Farahani, Louis Garrel, Vincent Macaigne, Kevin Azaïs..., les longs métrages français sélectionnés à la 54ème Semaine de la Critique (du 14 au 22 mai dans le cadre du 68ème Festival de Cannes) ne manquent pas d'atouts médiatiques au casting pour attirer la lumière vers les oeuvres de leurs réalisateurs. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En ouverture de l'édition 2015 de la section parallèle cannoise brillera Les anarchistes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(article), le second long d'Elie Wajeman, révélation de la Quinzaine des Réalisateurs cannoise 2012 avec Alyah [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
. Au casting pointent Tahar Rahim, Adèle Exarchopoulos, Swan Arlaud, Guillaume Gouix, Karim Leklou, Sarah Lepicard, Cédric Kahn et Emilie De Preissac pour un film centré sur un policier infiltrant un groupe d'anarchistes, à Paris en 1899 (un scénario du réalisateur avec Gaëlle Macé). Produit par Lola Gans pour 24 Mai Production, Les anarchistes a été coproduit par France 2 Cinéma et Mars Films (qui assurera la distribution dans les salles françaises). Egalement préacheté par Canal+ et Ciné+, le film a bénéficié aussi entre autres du soutien de l'avance sur recettes du CNC et d'une aide de la région Ile-de-France. Les ventes internationales sont pilotées par Wild Bunch.

Egalement hors compétition, en séance spéciale, sera présenté le premier long métrage de réalisateur de l'acteur Louis Garrel : Les deux amis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(lire l'article). Le néo-cinéaste partagera l'affiche avec Golshifteh Farahani et Vincent Macaigne sur un scénario librement inspiré des Caprices de Marianne d'Alfred de Musset, que Louis Garrel a écrit avec Christophe Honoré. Produit par Anne Dominique Toussaint pour Les Films des Tournelles pour un budget de 2,79 M€, Les deux amis a été coproduit par Arte France Cinéma. Egalement préacheté par Canal+, il a aussi soutenu par l'avance sur recettes du CNC et par la Fondation Gan pour le cinéma. La distribution dans les salles françaises sera pilotée par Ad Vitam et les ventes internationales par Indie Sales.

Le représentant français en course pour le Grand Prix de la Semaine sera Ni le ciel ni la terre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(lire article), le premier long de Clément Cogitore. Au casting se distinguent le Belge Jérémie Renier, Swann Arlaud, Kévin Azaïs,Marc Robert, Finnegan Oldfield, Clément Bresson et Sâm Mirhosseini. Ecrit par le réalisateur avec la collaboration de Thomas Bidegain, le scénario est centré sur des militaires français en mission dans une vallée afghane. Produit par Jean-Christophe Reymond pour Kazak Productions pour un budget de 2,45 M€, le filma été coproduit par les Belges de Tarantula. Préacheté par OCS, il a également été soutenu par l'avance sur recettes du CNC et entre autres par le fonds Wallonie Bruxelles. La distribution dans les salles françaises sera assurée par Diaphana, les ventes internationales étant pilotées par Indie Sales.

Enfin, en clôture de la Semaine, hors compétition, sera dévoilé La vie en grand [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(article), le premier long de réalisateur du directeur de la photographie Mathieu Vadepied. Au casting pointent Balamine Touré, Ali Bidanessy, Guillaume Gouix, Joséphine De Meaux. Ecrit par le cinéaste avec Olivier Demangel et Vincent Poymiro, le scénario retrace les mésaventures d'un adolescent de banlieue parisienne. Produit par Bruno Nahon pour Unité de production pour un budget de 3,08 M€, le long métrage qui a été coproduit par Ten Films, France 3 Cinéma et Gaumont (qui assurera la distribution dans les salles françaises et pilote les ventes internationales), a également été préacheté par Canal+.

A noter en compétition trois coproductions minoritaires françaises: Paulina (La patota) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Argentin Santiago Mitre (coproduit par Didar Domehri pour Full House - distribution France: Ad Vitam - ventes: Versatile), La tierra y la sombra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Colombien César Augusto Acevedo (coproduit par Ciné-Sud Promotion) et Dégradé des Palestiniens Tarzan et Arab Nasser (produit notamment par Les Films du Tambour, coproduit par Full House et Mille et Une Films - distribution France: Le Pacte - ventes: Elle Driver).

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Swiss Films Cannes