Rester vertical (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
Belle Dormant (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

ANALYSE Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

L'attractivité des coproductions européennes à la “BLS Film Conference” (I)

par 

- Rencontres #5 a analysé des modèles concrets de financements et l'évolution de la production à l'ère du numérique

L'attractivité des coproductions européennes à la “BLS Film Conference” (I)
Christiana Wertz, directrice du BLS Film Fund & Commission

Parallèlement au 29ème Festival Bolzano Cinema et à Racconti #4 – BLS Script Lab, le Haut-Adige a accueilli du 22 au 24 avril la cinquième édition de Rencontres. Cette “BLS Film Conference” a réuni, au Parkhotel Holzner de Renon, près de 80 représentants de l'industrie du cinéma venus d'Italie, d'Autriche, d'Allemagne et de Suisse, pour encourager les coproductions internationales et aborder des thèmes d'actualité pour le secteur.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)suspi_2016_468x60

Le premier jour de Rencontres #5 a été dédié à la coproduction. Le producteur Jan Mojto (Beta Film) a ouvert le premier débat, intitulé "Produire pour les publics européens", en prédisant que le marché du cinéma allait s'européaniser avant de de mondialiser, entraînant une contraction des marchés locaux. Mojto a affirmé que "les paradis nationaux comme la France ne vont pas rester comme ça longtemps" et insisté sur l'importance de "penser et agir aux niveaux européen, mondial et local", ajoutant que "c'est le contenu qui va tout déterminer".

Après cette allocution de Mojto, Alfonso Cometti (Mediaset), Danny Krausz (Dor Film), Stefano Massenzi (Lucky Red) et Wolfgang Müller (Barry Films) se sont tous accordés sur le fait que les succès locaux s'exportent rarement dans les autres pays, et que quand c'est le cas, l'opération est laborieuse.

Une autre présentation importante en matière de coproduction, "Côte à côte : produire de l'Histoire", a vu l'intervention des producteurs Francesco Virga (Mir Cinematografica) et Oliver Schündler (Lucky Bird Pictures), qui ont présenté des études de cas sur deux projets actuels : Bianco de Daniele Vicari et Elser - Er hätte die Welt verändert (13 Minutes) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Oliver Hirschbiegel, tous deux financés par la BLS. Les présents ont ainsi pu entrer dans le détail du plan de financement de ces deux films. L'après-midi s'est conclue sur une conversation entre Bernhard Stampfer (International Film Partners) et Nicola Allieta (Under the Milky Way).

(Traduit de l'italien)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250