Home (2016)
El bar (2017)
Sage Femme (2017)
Fixeur (2016)
The Giant (2016)
Fiore (2016)
Brimstone (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2015 Compétition

email print share on facebook share on twitter share on google+

Carol en embuscade

par 

- CANNES 2015 : Le film de Todd Haynes, produit et vendu par l'Angleterre, figure parmi les favoris à mi-chemin de la course à la Palme d'Or 2015

Carol en embuscade
Rooney Mara et Cate Blanchett dans Carol

L'une des très grandes forces de l'industrie cinématographique européenne est de financer des auteurs internationaux au talent incontestable ayant parfois des difficultés à finaliser les budgets de leurs projets sur leurs marchés nationaux (soit par manque de moyens sur place, soit par rétrécissement des ambitions culturelles). Et si Hollywood essaye historiquement d'attirer les cinéastes efficaces du Vieux Continent dans son usine à blockbusters, l'Europe s'engage pour sa part aux côtés de véritables artistes américains à l'image du raffiné Todd Haynes dont le nouveau long métrage, Carol [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, a fait forte impression en compétition au 68ème Festival de Cannes, se plaçant instantanément dans le peloton de tête des bookmakers cinéphiliques à mi-chemin dans la course à la Palme d'Or 2015 (19 titres en lice au total). 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Produit par la société londonienne Number 9 Films avec les américains de Killer Films, Carol se révèle un film somptueux, une reconstitution splendide (l'intrigue adaptée d'un roman de Patricia Highsmith se déroule à New York en 1952) qui est un écrin idéal pour le talent de ces deux interprètes principales : Cate Blanchett et Rooney Mara. Passé précédemment une seule fois en compétition à Cannes (en 1998 avec le réjouissant Velvet Goldmine), Haynes signe avec son nouvel opus une variation de son déjà très classieux Loin du paradis (2002) qui plongeait également dans l'Amérique des années 50 et qui traitait aussi le sujet des orientations sexuelles, mais sous un autre angle et en province et non dans une grande métropole comme c'est le cas cette fois : au lieu d'une femme au foyer découvrant l'homosexualité de son mari, c'est de la passion de deux femmes qu'il s'agit dans Carol. Authentique joyau de mise en scène, ce La vie d'Adèle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Abdellatif Kechiche
fiche film
]
des années 1950 est vendu à l'international par Hanway Films (et sera distribué en France par le grand circuit UGC). 

Dans la quête à la Palme d'Or 2015, Carol rejoint en première ligne la stupéfiante révélation Le fils de Saul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : László Nemes
interview : László Rajk
fiche film
]
du Hongrois Lazlo Nemes et Mia madre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Nanni Moretti
fiche film
]
du maître italien Nanni Moretti, les conceptuels The Lobster [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Yorgos Lanthimos
fiche film
]
du Grec Yorgos Lanthimos et Plus fort que les bombes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Joachim Trier
fiche film
]
 du Norvégien Joachim Trier ayant aussi de très nombreux partisans. Mais la moitié des titres de la compétition sont encore à venir. A suivre...

CASI HECHO Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring