Nocturama (2016)
Paris La Blanche (2016)
Félicité (2017)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
La Colère d'un homme patient (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2015 Palmarès

email print share on facebook share on twitter share on google+

Jacques Audiard: "Ce qui m'intéresse, c'est l'autre, le regard de l'autre"

par 

- CANNES 2015 : Les réactions à chaud du jury et des vainqueurs européens de la compétition du 68ème Festival de Cannes

Jacques Audiard: "Ce qui m'intéresse, c'est l'autre, le regard de l'autre"
Jacques Audiard, avec sa Palme d'Or

Extraits de la conférence de presse ayant réuni ce soir le jury de la compétition du 68ème  Festival de Cannes, ainsi que les cinéastes et interprètes primés.

Ethan Coen (co-président du jury) : "La décision de décerner la Palme d'Or à Dheepan – L’homme qui n’aimait plus la guerre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Jacques Audiard
fiche film
]
a été rapide car nous avons trouvé le film magnifique, même si évidemment d'autres films plaisaient aux membres du jury. Il n'y avait pas assez de prix pour pouvoir récompenser tous les films que nous aurions voulu distinguer. Le règlement nous en empêchait, comme il nous a empêché d'ajouter une autre actrice au prix-aequo." 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Jacques Audiard : (Palme d’Or pour Dheepan - L'homme qui n'aimait plus la guerre  - lire la critique) : "A travers ce film, ce qui m'intéresse, c'est l'autre, le regard de l'autre, de ces gens qui nous vendent des roses sur les terrasses et dont nous ne savons rien. C'est un peu romanesque, mais c'est comme cela."

László Nemes (Grand Prix pour Le fils de Saul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : László Nemes
interview : László Rajk
fiche film
]
- critique) : "J'étais déjà surpris d'être sélectionné en compétition, alors un tel prix, c'est énorme. Je suis très heureux car le film va être distribué partout dans le monde et toucher des cultures différentes. Car l'Europe est toujours hantée par l'extermination des Juifs. Ce n'est pas juste un page d'histoire et j'ai essayé d'aborder ce sujet différemment pour parler aux nouvelles générations."

Vincent Lindon (prix d'interprétation masculine pour La loi du marché [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Stéphane Brizé
fiche film
]
de Stéphane Brizé - critique): "C'est la première fois que je gagne un prix et en plus, c'est devant les plus grands d'un métier que je fais depuis 30 ans. C'est un choc énorme, une joie immense. J'ai l'impression que tous les rôles que j'ai fait ont convergé dans ce rôle. Et c'est aussi un prix pour un film qui parle des gens qui nous entourent." 

Emmanuelle Bercot (prix d'interprétation féminine pour Mon roi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Maïwenn - critique) : "C'est indescriptible. Cela va au-delà de ce dont je n'avais jamais rêvé. Et ex-aequo, cela me plait beaucoup car c'est moins lourd sur mes épaules. Mais je ne serais pas là sans Vincent Cassel. Je sais parfaitement ce que je lui dois, c'est un acteur de génie qui m'a totalement emportée pendant le tournage."

Yorgos Lanthimos (prix du jury pour The Lobster [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Yorgos Lanthimos
fiche film
]
- critique): "Ce prix est d'autant plus particulier qu'il est décerné par un jury présidé par les frères Coen qui sont extraordinaires. J'étais déjà très heureux d'être en compétition. J'étais stressé et humble : qu'est-ce que les frères Coen allaient penser de mon film ?"

CASI HECHO Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring