Une vie (2016)
Out (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Glory (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Slovaquie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Fest Anča célèbre la diversité de l'animation

par 

- Le festival slovaque multimédia propose un riche programme de films d'animation ainsi que quelques titres atypiques

Le Fest Anča célèbre la diversité de l'animation

La 8ème édition de Fest Anča, qui est le seul festival slovaque spécialisé dans la production animée, va ouvrir ses portes demain 24 juin. Le meilleur de la production animée récente sera proposé, comme "le film drôle sur la dépression" Rocks in My Pockets [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Signe Baumane
fiche film
]
de Signe Baumane et Song of the Sea [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tomm Moore
fiche film
]
, de l'illustrateur et réalisateur irlandais deux fois nominé aux Oscars Tomm Moore, qui figure aussi au jury du festival. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette année, 33 courts-métrages d'animation de moins de 30 minutes ont été choisis parmi la somme énorme de 1159 titres envoyés de 78 pays. Ils se disputeront le Prix Anča. Les films soumis par des étudiants sont de surcroît en lice pour le Prix Anča des étudiants, qui sera décerné par le même jury. Deux autres trophées sont en jeu, respectivement dans la compétition internationale pour les clips musicaux animés et dans la compétition internationale pour les films d'animation pour enfants (départagée par un jury d'enfants). Une section est réservée aux titres locaux, qui se disputeront le Prix Anča slovaque. De plus, les courts et clips musicaux qui ne sont pas arrivés jusqu'en compétition seront présentés dans le cadre de la section Panorama mondial. 

Pour cette 8ème édition de l'événement, l'animation estonienne est au centre de l'attention dans une section qui reparcourt, guidée par Tallinnfilm, son histoire, du court-métrage expérimental The Adventures of Juku the Dog (1931) au premier film d'animation estonien officiel, Little Peter’s Dream d'Elbert Tuganov (1958) et à l'âge d'or qu'ont représenté les années 1980. Les programmateurs ont également décidé de mettre deux studios d'animation estonien en avant – Nukufilm et Joonisfilm – et de consacrer une rétrospective au travail de Priit Pärn, qui a gagné pas moins de cinq prix pour l'ensemble de sa carrière de la part de l'Association internationale du film d'animation.

Le programme du Fest Anča comprend aussi des bizarreries et autres travaux étranges (dans la section Anča in Wonderland), ainsi que des films provocants (section Terribly Inappropriate and Uncomfortable Genderfucking Animation). Parallèlement au festival, un événement associé est prévu, les Game Days, qui proposeront pour la deuxième fois des cours par des développeurs de jeux d'Europe centrale et la présentation de nouveaux projets.

La sélection complète est disponible sur le site du festival. Le Fest Anča va se tenir du 24 au 28 juin à Žilina, en Slovaquie.

(Traduit de l'anglais)

DPC
WBImages Locarno
Swiss Locarno
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss