Sieranevada (2016)
Tom of Finland (2017)
Barrage (2017)
Eté 93 (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Young Lady (2016)
Réparer les vivants (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

KARLOVY VARY 2015 Compétition

email print share on facebook share on twitter share on google+

The Red Spider : Une recréation atmosphérique de l´ère communiste en Pologne

par 

- Le très attendu premier long-métrage du cinéaste polonais Marcin Koszalka étudie de manière précise et effrayante l´obsession et la mort

The Red Spider : Une recréation atmosphérique de l´ère communiste en Pologne

La prémisse de The Red Spider [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Marcin Koszalka
fiche film
]
, qui suit un jeune homme obsédé par un tueur en série, pourrait facilement faire croire que le film tombe dans les standards du genre, mais Marcin Koszalka évite des tropes narratifs typiques afin de créer une oeuvre riche et atmosphérique qui refuse de donner des réponses simples.

L'histoire se passe à Cracovie dans les années 1960. Karol est un plongeur accompli et l´honneur de sa famille. Après être allé à une fête foraine, il découvre le corps d´un jeune garçon , victime d´un tueur en série connu sous le nom de The Red Spider. Après avoir aperçu un étranger mystérieux près du corps, Karol décide de ne pas en parler aux autorités mais de le traquer lui-même. Les deux se lient d´une amitié complexe et dangereuse qui va rendre Karol plus omnubilé que jamais par la mort. La suite des événements va rapidement mener à des actes et confessions terribles.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Il s´agit d´une oeuvre austère, dans laquelle le suffoquement de l´ère communiste en Pologne est recréé dans tous ses détails. Koszalka est déjà connu pour son travail de directeur de la photographie sur beaucoup de films à succès polonais et pour ses documentaires, qui sont des observations perspicaces. Ici, le réalisme du film est donc tangible. Les motivations des personnages principaux, par exemple, ne sont pas expliquées : c'est au spectateur de tirer ce qu´il peut des performances stupéfiantes des comédiens et de la mise en scène. Et quand l'allure bien maîtrisée du film est troublée par des actes impulsifs d´émotion et de violence, la puissance du film ne s´en trouve qu´accrue. The Red Spider pose des questions sur la moralité de la violence et la peur de la mort, tout faisant frissonner le public et en provoquant des réactions viscérales.

Étant donné que Koszalka s´est déjà fait un nom dans les festivals avec ses documentaires, après son avant-première mondiale en compétition internationale au Festival de Karlovy Vary, The Red Spider devrait faire le tour du monde (il a déjà été sélectionné au Festival New Horizons en Pologne), et grâce à sa manière unique de traiter un genre rebattu, il mériterait également d´être distribué dans les cinémas d´art et d´essai. 

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Gijon_Home
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss