Rester vertical (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
Belle Dormant (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS France

email print share on facebook share on twitter share on google+

La composition de musiques pour les séries télévisées aujourd'hui

par 

- À l´occasion du premier festival dédié aux séries télévisées européennes, les compositeurs Éric Neveux et John Lunn ont échangé leurs idées sur le statut du compositeur dans les séries télévisées

La composition de musiques pour les séries télévisées aujourd'hui
(de gauche à droite) Nicolas Jorelle, Eric Neveux, John Lunn (© Sylvain Bardin et Philippe Cabaret)

Depuis 2012 Série Series sert de "groupe de réflexion" aux professionnels de l´industrie et cette année, la quatrième édition s´est tenue au théâtre de Fontainebleau du 1 au 3 juillet. Lors du débat sur les "Perspectives divergentes", qui a été présidé par le compositeur français Nicolas Jorelle, les compositeurs Éric Neveux (Borgia, Un Village Français) et John Lunn (Downton Abbey, qui lui a valu deux Primetime Emmy Awards en 2012 et 2013) ont déliberé de la création de musiques pour les séries.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)EFM 2017 468x60

Lors de la masterclasse "Regards Croisés", les deux invités, qui ont des expériences similaires dans la composition de musiques de films (Neveux a par exemple écrit des bandes originales pour François Ozon), ont parlé des détails de leurs travaux et des différences entre la composition pour le cinéma ou pour les séries. Lunn et Neveux s´accordent à dire que l´essence de leur travail sur les séries, c'est de concevoir des musiques sur la longueur. Cela permet au compositeur d´explorer sa musique en profondeur, comme Lunn le souligne. Son approche consiste à lire tous les scénarios afin de comprendre comment l´histoire se développe au fil des épisodes – car il est crucial de susciter chez le specateur un sentiment d´anticipation.

Comme Lunn l´a expliqué, la musique permet une "exploration émotionnelle" et décrit la relation entre les personnages. La musique est écrite en accord avec les images et les dialogues et constitue un élément majeur du récit. D´après lui, la question principale que le compositeur doit se poser est la suivante : "Qu´est-ce que l´on ne voit pas dans la scène que tu veux que j´évoque?". Le "tu" se réfère dans la plupart des cas au producteur délégué et au producteur (ou peut-être au caméraman, qui est capable d´offrir un aperçu du style de tournage). Ni Lunn ni Neveux n´ont tendance à travailler avec les réalisateurs ou scénaristes de la série, soulignant ainsi une autre différence de taille entre les séries et les films : en effet, les séries étant des projets à long terme qui ne sont pas pilotés par un seul réalisateur, et la continuité de la série tient beaucoup à la musique.

En ce qui concernce les compositions pour Downton Abbey, à peu près 75% des musiques sont portées d´un épisode à l´autre, mais aucun enregistrement n´est utilisé deux fois. Une session d´enregistrement avec un orchestre a lieu pour chaque épisode, ce qui n'est possible que grâce aux budgets élevés octroyés pour la musique à la télévision en Grande-Bretagne. Lunn constate que les bandes originales pour les séries américaines se ressemblent beaucoup plus et affirme que ceci est dû au fait qu´ils utilisent tous la même bibliothèque de sons. Lunn et Neveux sont d´accord sur le fait qu´un compositeur devrait être un caméléon au lieu d´utiliser à chaque fois un style spécifique, y compris dans ses méthodes de travail. Neveux décrit son travail pour Borgia et Un Village Français comme celui d´un DJ qui compose de nouvelles musiques sur la base de musiques déjà existantes et qui essaie de les reconceptualiser.

La masterclasse a en effet aussi été l'occasion de repenser le rôle du compositeur. L'importance de la musique dans les séries souligne l´importance globale de la musique de film, qui est également un outil efficace pour mettre en avant l'art du compositeur. La musique et les bandes originales connues bénéficient d´une large promotion à travers des diffusions internationales tout au long de l´année. Le Festival Série Series s´est terminé avec un concert en direct des musiques de Downton Abbey dirigé par John Lunn. La représentation de l´orchestre Symphonifilm a été accompagnée par des images de la série, parachevant l'ensemble de la démonstration sur le vrai travail des compositeurs de musiques pour séries télévisées.

(Traduit de l'anglais)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250