Miséricorde (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Belle Dormant (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2015 Orizzonti

email print share on facebook share on twitter share on google+

Why Hast Thou Forsaken Me : L'urgence de se fixer des limites

par 

- VENISE 2015 : Dans son film, la réalisatrice israélienne Hadar Morag raconte l'histoire complexe de la prise de responsabilité de chacun pour ses propres actions

Why Hast Thou Forsaken Me : L'urgence de se fixer des limites

En faisant appel à un casting amateur pour son premier long-métrage, Why Hast Thou Forsaken Me [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Hadar Morag
fiche film
]
, la réalisatrice israélienne Hadar Morag aborde, à travers le parcours du jeune palestinien Muhammad, un marginal à bien des égards, le thème de la responsabilité. Muhammad parcourt les rues de Tel Aviv sur son BMX, jusqu'à ce qu'il rencontre Gurevich, un affûteur de couteaux qui semble lui apporter ce qu'il recherche. Tout comme le jeune homme, Gurevich est tourmenté et soucieux. Son travail l'amène, lui et sa mobylette, au gré des abattoirs et des restaurants gastronomiques, en quête de couteaux à affûter. Muhammad, pris d'admiration pour cet esprit libre, décide de le suivre. Embarqué dans cette aventure, il apprend peu à peu le métier d'affûteur de couteaux, et découvre, par la même occasion, le secret de Gurevich. Un secret qui ressemble beaucoup au sien. Tandis que l'un s'abandonne à son corps, l'autre se fixe des limites, qu'il dessine directement dans sa chair. Après son court-métrage Silence, projeté à Cannes en 2008 dans la section Cinéfondation, le premier long-métrage de Morag (une co-production franco-israélienne, signée Cassis Films et EZ Films) est actuellement en compétition dans la section Orizzonti du 72e Festival du Film de Venise, ainsi que dans la sélection Sala Web

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Tout au long de Why Hast Thou Forsaken Me, Morag dresse des parallèles religieux, à commencer par son titre et sa phrase d'ouverture : "Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi ; mieux vaut pour toi entrer dans la vie manchot, que d’avoir deux mains et d’être jeté dans le feu éternel". Les images qui suivent se concentrent sur des détails du corps humain et figent les paroles du Nouveau Testament (souvent comprises comme une référence à la masturbation) dans l’esprit du spectateur, créant une atmosphère de malaise. Les premières images que l'on voit montrent les mains de Muhammad en gros plan pendant qu'il travaille dans une boulangerie. La scène est accompagnée du bruit assourdissant des machines. L'imagerie de ces mains au travail est un élément crucial de l'histoire. À un moment, nous voyons Muhammad se masturber, puis plus tard, nous observons une série de gros plans sur les mains de Gurevich et de Mohammad en train d'affûter des couteaux. Une atmosphère de malaise s'installe tout au long du film, intensifiée par une bande sonore continuellement entrecoupée par le bruit sourd des machines, comme le babillage récurrent qui émerge du moteur de l’affûteuse. 

Parler de Why Hast Thou Forsaken Me revient à parler de son imagerie – et tout particulièrement, de son usage de la corporalité et du travail manuel. Avec presque aucun dialogue, le film raconte la relation particulière qui se tisse entre Muhammad et Gurevich. Ce dernier devenant petit à petit un modèle pour Muhammad, comme on peut le voir dans une scène, où, alors qu'ils sont tous deux en train de fumer, Muhammad s'amuse à copier tous les gestes de Gurevich. Jusqu'au jour où Muhammad est en mesure de décider de ses actes et doit endosser les responsabilités qui vont avec. Parfois mystiquement énigmatique, Why Hast Thou Forsaken Me, n'est certainement pas un film léger, et souligne le parcours académique de la réalisatrice, ancienne étudiante en théologie et en philosophie.

Figurant au catalogue Sala Web de Venise, Why Hast Thou Forsaken Me, est disponible en ligne du 8 au 13 septembre ici.

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250