Glory (2016)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
Out (2017)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Sage Femme (2017)
Une vie (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Retour vers le futur : Canal+ et Mars Films s'associent via StudioCanal

par 

- Déjà directeur du cinéma de Canal+, Didier Lupfer prend aussi la présidence de StudioCanal dont Stéphane Célérier devient vice-président

Retour vers le futur : Canal+ et Mars Films s'associent via StudioCanal

Nouvel épisode dans la reprise en main "musclée" du groupe Canal+ par Vincent Bolloré qui fait valser les têtes depuis le début de l'été après sa prise de contrôle totale de Vivendi (propriétaire de Canal et d'Universal Music et qui a notamment racheté en juillet la plateforme vidéo Dailymotion). Après avoir totalement renouvelé l'organigramme en nommant Jean-Christophe Thiery à la présidence de Canal+ (à la place de Bertrand Méheut), en éjectant le directeur général Rodolphe Belmer, et en nommant Didier Lupfer comme directeur du cinéma (en remplacement de Nathalie Coste-Cerdan), l'homme d'affaires breton vient de redéfinir la hiérarchie de la "major" européenne StudioCanal, qui opère en production, acquisition, distribution et ventes internationales de films et de séries TV (notamment sous sa propre marque en France, au Royaume Uni, en Allemagne, Australie et en Nouvelle Zélande) et qui dispose des droits mondiaux d'un catalogue de 5000 titres.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Président de StudioCanal puis 2007, Olivier Courson quitte ses fonctions et le groupe, Didier Lupfer prenant son poste et les pleins pouvoirs dans un cumul inédit avec la direction du cinéma de Canal+. Et ce retour en force de celui qui avait quitté Canal au milieu des années 2000 (avant d'oeuvrer chez One World Films et Ubisoft Motion Pictures) s'accompagne d'un autre phénomène de répétition de l'histoire puisque Canal+ a pris 30 % de Mars Films, la société de distribution et de coproduction pilotée par Stéphane Célérier qui devient par la même occasion vice-président de StudioCanal. Pour mémoire, Mars Distribution était intégré dans Canal+ et Célérier était à sa tête avant d'être évincé en novembre 2006 (lire la news), puis de récupérer le nom pour lancer une structure indépendante en 2007. 

Mars est actuellement 5ème au classement 2015 des distributeurs salles en France et StudioCanal 10ème, mais nul ne connait encore la stratégie exacte de Didier Lupfer. Les forces des deux entités vont-elles s'additionner ? Se compléter ? StudioCanal va-t-il sous-traiter sa distribution salles à Mars ?  A quel degré Mars conservera-t-il son indépendance ? Autant d'interrogations qui agitent en sourdine tout le microcosme du cinéma français (dont Canal+ est un moteur de financement et dont StudioCanal et Mars sont d'importants vecteurs de distribution), mais aussi l'Europe étant donné les liens tissés par StudioCanal avec les principaux territoires, via la distribution directe, les ventes internationales (news), des accords comme avec les Studios Aardman ou Svensk Filmindustri (news), et des investissements en production dans de nombreux films à l'image de Paddington [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
ou des derniers opus de Luca Guadagnino ou de Tobias Lindholm.

Emilia Romagna_site FR
Odessa site
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss