Glory (2016)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
Out (2017)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Sage Femme (2017)
Une vie (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Bulgarie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Stephan Komandarev développe The Other Man

par 

- Ce drame dont l'action se situe dans les années 1960 s'inspire d'une nouvelle du Bulgare Miroslav Penkov

Stephan Komandarev développe The Other Man
Le réalisateur Stephan Komandarev

Stephan Komandarev a du pain sur la planche, cet automne. Tandis que son deuxième long-métrage, The Judgement [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stephan Komandarev
fiche film
]
, vient d'être soumis à l'Academy comme candidat bulgare pour les Oscars (lire l'article), le réalisateur, non sans un détour par le jury du Festival de la Rose d'or de Varna (2-11 octobre), s'est déjà remis au travail et développe son troisième film, The Other Man, qui sera une coproduction entre Argo Film (représentée par Komandarev lui-même et Katya Trichkova) et la société roumaine Parada Film (représentée par Oana Kelemen). 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

The Other Man (litt. "l'autre homme"), inspiré de la nouvelle Makedonija extraite du recueil East of the West de Miroslav Penkov, se passe à Sofia dans les années 1960. Les vieux époux Georgi et Nora vivent en maison de retraite et leurs journées s'écoulent en silence depuis l'attaque qui a rendu cette dernière incapable de parler. C'est alors que Georgi est témoin d'une confession inattendue : de vieilles lettres datant de la jeunesse de Nora lui apprennent qu'elle était alors amoureuse d'un autre homme. Comme cet homme, décédé depuis longtemps, était tout le contraire de lui, Georgi se met à questionner son mariage et toute sa vie.

Le réalisateur décrit son scénario, co-écrit avec Bogdan Mureşanu, Dimiter Stoyanovich et Miroslav Penkov, comme "un drame réaliste dominé par des moments de grande tension émotionnelle". 

The Other Man, dont le budget se monte à environ 1,15 million d'euros, devrait recevoir un soutien du Centre de la cinématographie bulgare, qui annoncera les prochains bénéficiaires de ses aides ce mois. Le projet a déjà reçu un soutien au développement de la part du centre et du Programme MEDIA

Le premier film de Komandarev, The World Is Big and Salvation Lurks Around the Corner [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2008), est la seule production bulgare à jamais avoir atteint la pré-liste pour les nominations aux Oscars dans la catégorie meilleur film en langue étrangère.

(Traduit de l'anglais)

Emilia Romagna_site FR
Odessa site
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss