Ava (2017)
120 battements par minute (2017)
Happy End (2017)
La Lune de Jupiter (2017)
The Square (2017)
Le Redoutable (2017)
A Ciambra (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENTS République tchèque

email print share on facebook share on twitter share on google+

Trois premiers films soutenus par le Fonds national tchèque pour le cinéma

par 

- Le fonds soutiendra les trois premiers longs-métrages présentant le meilleur potentiel

Trois premiers films soutenus par le Fonds national tchèque pour le cinéma
La réalisatrice Tereza Nvotová

Le Fonds national tchèque pour le cinéma soutient les premiers longs-métrages par de jeunes réalisateurs locaux de moins de 35 ans quand au moins 50% des coûts du film sont couverts par un producteur ou coproducteur tchèque. Lors de son dernier appel à candidatures, le fonds a reçu neuf demandes à départager pour distribuer en tout 6 millions de couronnes (environ 221 000 euros). Pour évaluer les projets, plusieurs critères ont été pris en compte, notamment le fait que le projet contribue ou pas à développer un cinéma tchèque de qualité qui soit progressif sur le plan artistique et social et fort sur la scène internationale. Dans le cas particulier des premiers longs-métrages, les critères sont cependant légèrement assouplis : comme les projets soumis ne sont pas tout à fait prêts à entrer en production, le potentiel, l'originalité et les ressources personnelles pour mener le projet à bien ont également été pris en compte.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Finalement, trois projets ont été retenus. Le premier est le film de fin d'études pour la FAMU de Prague Filthy, de la Slovaque Tereza Nvotová, qui a déjà de l'expérience en tant qu'actrice et réalisatrice (de courts-métrages et de documentaires). Nvotová, qui a aussi co-écrit le scénario de la comédie de science-fiction Mars (lire l'article), prochainement sur les écrans, fait ses débuts dans e long-métrage avec un drame psychologique sur le viol et la lutte intérieure d'une jeune héroïne traumatisée tandis que le coupable "gagne l'affection de ses proches". Le projet, loué pour son authenticité, a reçu 2,5 millions de couronnes tchèques (environ 92 000 euros), sur un budget de 8,6 millions au total (environ 317 000).

Le deuxième novice à bénéficier de l'aide du Fonds national tchèque pour le cinéma est Adam Sedlák pour Domestic, sur la chute dans la dépression morale et physique. Sedlák a déjà réalisé plusieurs courts-métrages et il a obtenu son diplôme avec une comédie de 31 minutes intitulée L.H. (pour "The Lord of Shits") qui a été nominée pour le prix du meilleur film d'étudiant. Le scénario de Domestic a déjà remporté cette année une bourse de 250 000 couronnes (environ 9000 euros) de la part de la Fondation pour le cinéma. L'histoire racontée est celle de Roman, un travailleur qui fait partie d'une équipe de cyclisme de deuxième division. Compte tenu du manque de fonds de son club, il s'entraîne seul, notamment en plaçant une tente à oxygène dans sa chambre, ce qui constitue pour sa femme un obstacle à la conception d'un enfant. Et puis très vite, le problème du dopage se pose. La combinaison atypique d'éléments dramatiques et comiques proposée par ce projet, ainsi que l'originalité de son style et de sa structure, peu communs dans le cinéma tchèque, ont valu au film une aide de 2 millions de couronnes (environ 73 800 euros) sur les 3 millions (environ 110 000 euros) initialement demandés pour compléter le budget de 6,5 millions de couronnes du projet (environ 240 000 euros).

La rareté des films de genre dans le cinéma tchèque a contribué à la sélection du troisième projet : le film de science-fiction Overview, dont les personnages font le tour de la Lune avant d'aller vers le Soleil. Le Fonds a accordé 1,5 million de couronnes (55 000 euros) aux créateurs, bien qu'ils aient iniatialement demandé 5 millions (184 000 euros), le budget total du film étant de 20 millions de couronnes (environ 738 000 euros). Deux autres projets, The Absence of Closennes, scénarisé par l'aspirant-réalisateur Josef Tuka, et Snowing, de Kristina Nedvědová, ont obtenu suffisamment de points pour être éligibles, mais ils n'ont pas reçu d'argent compte tenu de la limite des fonds disponibles.

(Traduit de l'anglais)

Cannes NEXT
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Filmitalia Cannes 2017