Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SORTIES France

email print share on facebook share on twitter share on google+

L'aventure de La vie pure

par 

- Une petite place en salles pour le film de Jeremy Banster aux côtés des séduisants Les Cowboys, 21 nuits avec Pattie et Ixcanul

L'aventure de La vie pure
une scène de La vie pure

La qualité, la diversité et l'ouverture internationale de la production cinématographique française sont particulièrement à l'honneur en ce mercredi de nouveautés dans les salles de l'Hexagone où débarque notamment la coproduction franco-belge Les Cowboys [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Thomas Bidegain. Découvert à la Quinzaine des réalisateurs cannoise avec François Damiens et Finnegan Oldfield au casting, l'ambitieux premier long de réalisateur du scénariste de Jacques Audiard dont le sujet (un père et son fils recherchant durant des années leur fille et soeur aspirée par la mouvance djihadiste) entre terriblement en résonance avec l'actualité, est distribué par Pathé dans 190 salles.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Trois autres productions françaises haut de gamme arrivent à l'affiche. Pyramide lance sur 262 copies le truculent et très drôle 21 nuits avec Pattie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Marie et Arnaud Larrieu (prix du meilleur scénario à San Sebastian), ARP Sélection mise 51 copies sur le fascinant Ixcanul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jayro Bustamante
fiche film
]
de Jayro Bustamante (coproduit par la société parisienne Tu Vas Voir avec le Guatemala et primé à la Berlinale) et Shellac sort sur 23 copies un autre film apprécié à Cannes, au Certain Regard : The Other Side [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto Minervini
fiche film
]
de l'Italien Roberto Minervini (production majoritaire française pilotée par Agat Films & Ex Nihilo).

S'il y a tout lieu de se réjouir que le système français puisse favoriser la naissance d'oeuvres aussi audacieuses et réussies, ce mercredi voit néanmoins également émerger La vie pure (Pure Life), [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
un premier long produit hors des sentiers battus grâce à la volonté farouche de son réalisateur Jeremy Banster et de son impressionnant acteur principal Stany Coppet qui ont cosigné le scénario. Passé par le festival de Montréal, ce film tourné dans la forêt amazonienne retrace le dramatique voyage de l'idéaliste et jeune explorateur toulonnais Raymond Maufrais, disparu en 1950 alors qu’il tentait de relier la Guyane Française et le Brésil par les monts Tumuc Humac. Produit par Cantina Studio (Fabien Montagner, Jeremy Banster et Olivier Compère), le long métrage qui compte aussi au casting Aurélien Recoing, Elie Medeiros, le regretté Daniel Duval et Alex Descas, est distribué par Panoceanic Films dans 25 salles.

A signaler également aujourd'hui les sorties de la coproduction franco- géorgienne Chant d'hiver [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Otar Iosseliani (les Films du Losange dans 15 salles), du long métrage allemand Love Songs for Scumbags de l'Américain Phillip Lee Duncan (Les Films du Saint-André-des-Arts dans une salle) et de trois documentaires : le suisse Capitaine Thomas Sankara de Christophe Cupelin (Ciné-Sud Promotion dans deux salles) et les français Une histoire birmane d'Alain Mazars (CDP dans une salle) et Dis maîtresse de Jean-Paul Julliand (Chapeau Melon Distribution dans 12 salles).

Au box-office, en dépit du coup de frein provoqué par les répercussions des attentats du 13 novembre à Paris, le blockbuster américano-britannique 007 Spectre [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Sam Mendes a passé les 3 millions d'entrées en 12 jours, L'Hermine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Christian Vincent a démarré à 250 000 spectateurs en cinq jours, la surprise Nous trois ou rien [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Kheiron pointait à 375 000 entrées en 19 jours et dans le même laps de temps le primé cannois Le fils de Saul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : László Nemes
interview : László Rajk
fiche film
]
 du Hongrois Laszlo Nemes a franchi le cap des 150 000 spectateurs.

Film Business Course
WBImages Locarno
Emilia Romagna_site FR
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss