Ma Loute (2016)
Compte tes blessures (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Callback (2016)
Réparer les vivants (2016)
Rester vertical (2016)
Toni Erdmann (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SUNDANCE 2016

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les sélections européennes du Sundance

par 

- La sélection Sundance 2016 comprend plusieurs (co)productions européennes, réparties dans ses différentes sections

Les sélections européennes du Sundance
The Lure de Agnieszka Smoczynska

Le Sundance Institute vient de dévoiler le programme de l'édition 2016 du Festival de Sundance. Elle comprend 120 longs-métrages représentant 37 pays, dont un nombre significatif de premiers films, et près de 100 avant-premières mondiales. Dans cette liste de films indépendants (choisis parmi 12 793 candidatures, toutes sections comprises), comme de coutume, l'Europe est bien représentée, du côté de la fiction comme du documentaire.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)suspi_2016_468x60

La compétition Cinéma du monde - fiction réunit 12 films réalisés "par des talents émergents du monde entier" qui représentent "des perspectives nouvelles et des styles inventifs". Plusieurs (co)productions européennes y figurent. Belgica [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Artemio Benki, Sylvie Leray
interview : Felix Van Groeningen
fiche film
]
, du scénariste-réalisateur encensé Felix van Groeningen, suit deux frères dans la vie nocturne belge. Halal Love (and Sex) [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Assad Fouladkar (Liban/Allemagne/Émirats arabes unis), enchevêtre de son côté quatre histoires sur des musulmans qui essaient de combiner leur vie amoureuse et leur vie religieuse. Mammal [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Rebecca Daly (Irlande/Luxembourg/Pays-Bas), est un drame bouleversant sur la perte, la violence et un amour peu orthodoxe, tandis que le film polonais The Lure [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Agnieszka Smoczyńska
fiche film
]
, d'Agnieszka Smoczynska, qui a gagné le prix du meilleur premier long-métrage à Gdynia, revient sur les partys dansantes de Varsovie dans les années 1980. Mirjana Karanovic présentera A Good Wife [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Serbie/Bosnie/Croatie), où une femme de cinquante ans découvre le passé affreux d'un mari qu'elle croyait parfait. Wild [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de l'excellente réalisatrice allemande Nicolette Krebitz, est l'histoire d'une jeune anarchiste qui rompt tout lien avec la civilisation et décide de vivre sa vie loin des règles sociales et des conventions. La coproduction anglo-indienne Brahman Naman [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, du réalisateur indien controversé Q, relate un voyage peu conventionnel d'un bout à l'autre de son pays. Much Ado About Nothing [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Alejandro Fernández Almendras, une coproduction franco-chilienne, réfléchit aux conséquences d'un accident impliquant un fêtard qui renverse un passant avec sa voiture. Enfin, la compétition inclut aussi la coproduction franco-israélienne Sand Storm [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 d'Elite Zexer.

Six des 11 titres en compétition dans la section Cinéma du monde - documentaire (le dernier film sera annoncé prochainement) sont pour tout ou partie européens. La liste comprend : All These Sleepless Nights [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 du Polonais Michal Marczak, sur la vie dans les rues de Varsovie ; la production belge The Land of the Enlightened [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Pieter-Jan De Pue, sur un groupe d'enfants Kuchi d'Afghanistan qui travaillent dans les anciennes mines soviétiques ; Sonita [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Rokhsareh Ghaem Maghami (un titre suisso-germano-iranien qui a fait son avant première mondiale au Festival international du documentaire d'Amsterdam), sur une jeune Iranienne de 18 ans qui rêve de devenir rappeuse ; The Lovers and the Despot [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
des Britanniques Robert Cannan et Ross Adam, un documentaire sur une histoire d'amour doublé d'un thriller qui parle d'un célèbre réalisateur et de son ex-femme actrice et de leur enlèvement par le dictateur Kim Jong-il, obsédé par le cinéma ; The Settlers [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Shimon Dotan (France/Canada/Israël/Allemagne), qui revient sur l'histoire de pionniers juifs ; le film anglo-japonais We Are X [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Stephen Kijak, qui nous fait connaître les membres d'un groupe de rock japonais révolutionnaire, 20 ans après la dissolution tragique de la formation. Dans la compétition Documentaires américaines figurent deux noms européens : celui de la Suédoise Sara Jordenö, qui présente Kiki [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, et celui du film anglo-américain Uncle Howard [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Aaron Brookner.

Robert Redford, président-fondateur du Sundance Institute, estime que tous ces films et réalisateurs "ont en commun la force de leurs histoires et de leur regard". Le Festival Sundance 2016 aura lieu du 21 au 31 janvier à Salt Lake City, Utah.

(Traduit de l'anglais)

EAVE Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

filmitalia_site