On the Other Side (2016)
Belle Dormant (2016)
Miséricorde (2016)
La Communauté (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
L’Economie du couple (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

EUROPEAN FILM AWARDS 2015

email print share on facebook share on twitter share on google+

Respirez la Giovinezza des European Film Awards 2015

par 

- La 28e cérémonie des European Film Awards a témoigné ce samedi à Berlin de l’énergie de notre industrie et des organisations en charge de la promouvoir

Respirez la Giovinezza des European Film Awards 2015
Les grands gagnants Michael Caine et Paolo Sorrentino à la cérémonie des European Film Awards

Une Europe cohérente ne peut être représentée qu’à travers sa diversité, une caractéristique qui engendre généralement l’incohérence. Bonne chance. C’est tout ce que l’on souhaite chaque année à l'Académie du Cinéma Européen qui hérite d’une responsabilité aussi importante que difficile à concrétiser en un seul événement. Les European Film Awards doivent à la fois rester une célébration de l’année filmique européenne, mettre en bouteille une revendication identitaire dans une industrie dominée par les formats imposés par Hollywood, mais aussi faire preuve de modernité pour convaincre celles et ceux qui ont réussi à ranger l’évènement dans un placard que l’odeur de naphtaline a définitivement disparu. Il souffle même un vent de fraicheur sur une grande célébration digne de ce nom. Cette année, certainement plus que l’année dernière, les chaines de télévision européennes ont manqué un événement médiatique de tout premier plan organisé avec la production value dont l’Europe a le secret. La 28e cérémonie des European Film Awards a vibré de ses nombreux rebondissements, d’une émotion unitaire et d’un panache enfin assumé. Glamour, politique, artistique, nous avons assisté à un grand spectacle de 2h30 qui n’a laissé que très peu de place à l’imperfection et aux critiques liées au vieillissement de l’organisation dirigée par Agnieszka Holland et Wim Wenders, décidément de mieux en mieux entourés.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Un an après le sacre de Ida [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Pawel Pawlikowski
interview : Pawel Pawlikowski
fiche film
]
 qui a marché en salle autant qu’en festival en dépit d’une façade austère pourtant dépouillée des néons indiquant le chemin des cinémas au large public, c’est la flamboyance lyrique de Youth [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Paolo Sorrentino
fiche film
]
qui vient garnir l’étendard du meilleur film européen 2015. Doit-on y voir une réaction presque métaphorique des votants en faveur du stéréotype qu’il faut néanmoins construire pour permettre au cinéma européen d’être stratégiquement identifié et promu dans la grande compétition mondiale ? Inconsciemment peut-être, car concrètement, les circonstances ont joué. Le Fils de Saul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : László Nemes
interview : László Rajk
fiche film
]
, grand absent de la soirée, n’a pas été soumis aux membres de l’Académie en raison d’un problème que nous qualifierons de "technique" et sans offense faite au génie de László Nemes, c’est peut-être mieux comme ça. L’œuvre est difficile d’accès pour un public non averti et on ne manquera pas de souligner le paradoxe du Prix du Public qui a été décerné au cours de la soirée à La isla mínima [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
, grand film, mais petite circulation, même européenne. Quel bonheur néanmoins de voir l’Espagne s’inviter au palmarès. D’autres absents continuent eux à nous manquer.

L’âge, le rajeunissement ou le vieillissement, variations d’un même sujet qui était au cœur de la soirée à bien des niveaux. Effectivement, deux des trois EFA honorifiques sont revenus à des acteurs vétérans qui sont également rentrés chez eux avec la statuette de la meilleure actrice 2015 pour Charlotte Rampling (45 ans [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Andrew Haigh
fiche film
]
, le titre du film) et du meilleur acteur 2015 pour Michael Caine (Youth) qui, de son propre aveu, n’avait jamais remporté de prix en Europe avant cette soirée. Ceci justifiant peut-être cela, même si les statuettes auraient peut être pesé plus lourd sur la carrière de l’un(e) ou l’autre nommé(e) rentrés bredouille.

Sir Michael Caine justement, un monument de la dramaturgie britannique qui a largement contribué à l’industrie hollywoodienne et qui a admirablement "vendu" sur la scène berlinoise une coproduction entre la France, le Royaume-Uni, la Suisse et l’Italie, mère patrie de Paolo Sorrentino, réalisateur oscarisé qui travaille en ce moment même main dans la main avec la télévision américaine… Tout ça est finalement très cohérent avec la place qu’occupe le vieux continent non pas seulement dans l’histoire du cinéma, mais dans l’histoire de notre civilisation culturelle au sens large. La mission de cohérence et de diversité est accomplie.

Assumons qu’il n’en faut pas plus pour convaincre de la Giovinezza du cinéma européen et du succès de la cure de jouvence des European Film Awards. En tant que partenaire, Cineuropa remercie l’Académie et les organisateurs pour une grande soirée dans laquelle nous puisons partie de la motivation commune qui continuera de nous animer en 2016.

La liste complète des gagnants de la soirée :

Film européen
Youth [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Paolo Sorrentino
fiche film
]
, Paolo Sorrentino

Comédie européenne
Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Roy Andersson
fiche film
]
, Roy Andersson

Réalisateur europén
Paolo Sorrentino, Youth

Actrice européenne
Charlotte Rampling, 45 ans [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Andrew Haigh
fiche film
]

Acteur européen
Michael Caine, Youth

Scénariste européen
Yorgos Lanthimos & Efthymis Filippou, The Lobster [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Yorgos Lanthimos
fiche film
]

Documentaire européen
Amy [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Asif Kapadia

Film d'animation européen
Le chant de la mer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tomm Moore
fiche film
]
, Tomm Moore

Découverte européenne – Prix FIPRESCI
Mustang [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Deniz Gamze Ergüven
fiche film
]
, Deniz Gamze Ergüven

Prix du Public 2015 - Meilleur film européen
La isla mínima [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
, Alberto Rodríguez

Court-métrage européen
Picnic, Jure Pavlović

Photographie européenne
Martin Gschlacht, Goodnight Mommy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Severin Fiala et Veronika …
fiche film
]

Montage européen
Jacek Droslo, Body [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Malgorzata Szumowska
interview : Malgorzata Szumowska
fiche film
]

Décors européens
Sylvie Olivé, Le Tout Nouveau Testament [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jaco van Dormael
fiche film
]

Costumes européens
Sarah Blenkinsop, The Lobster

Musique originale européenne
Cat's Eyes, The Duke of Burgundy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

Son européen
Vasco Pimentel and Miguel Martins, Les mille et une nuits [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Miguel Gomes
fiche film
]
 Vols. I-III

EFA pour l'ensemble de sa carrière
Charlotte Rampling

EFA pour les accomplissements d'un Européen au niveau mondial
Christoph Waltz

EFA d'honneur
Michael Caine

Prix de la coproduction européenne 2015 - Prix Eurimages
Andrea Occhipinti

(Traduit de l'anglais)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250