La Colère d'un homme patient (2016)
Orpheline (2016)
Félicité (2017)
Paris La Blanche (2016)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

ROTTERDAM 2016 Slovaquie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Martin Kollár à Rotterdam avec un projet très personnel : 5 October

par 

- Le photographe et chef-opérateur slovaque se lance dans la réalisation avec un moyen-métrage qui sera dévoilé dans la section "Le temps qu'il faudra" du festival néerlandais

Martin Kollár à Rotterdam avec un projet très personnel : 5 October
5 October de Martin Kollár

Le Slovaque Martin Kollár, photographe établi et chef-opérateur déjà lauréat de bien des prix (c'est lui qui a filmé notamment Koza [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ivan Ostrochovský
fiche film
]
d'Ivan Ostrochovský, le triptyque documentaire Velvet Terrorists [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Cooking History de Peter Kereke) vient de terminer son premier projet en tant que réalisateur, ainsi que scénariste et coproducteur. Le film, un moyen-métrage, s'intitule 5 October (son titre provisoire était Sphere) et sera dévoilé dans quelques jours à l'occasion du Festival de Rotterdam. Dans ce titre, Kollár évoque ce qui aurait bien pu être les derniers mois de la vie de son frère, jusqu'à ce que ce dernier subisse une opération chirurgicale très délicate. 5 October aborde donc la question sensible de savoir ce qu'on ferait s'il ne nous restait que quelques jours à vivre. Il précise aussi, dans sa note d'intention, que "son prêt à rembourser, ses déclarations d'impôts et son train-train quotidien" empêchaient son frère d'avoir les idées claires.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“Nous avons commencé le tournage, avec mon frère, au cours de l'été 2013, dans plusieurs endroits du monde, comme la France, la Belgique, l'Italie, les Balkans, le Laos et la Thaïlande, a confié Kollár à Cineuropa, mais nous étions limités par l'attente de cette chirurgie, qu'on savait imminente et qui aurait en toute logique marqué la fin du tournage et du récit que je fais dans le film". Le réalisateur a pu produire un premier montage du film (avec l'aide de Saša Gojdičová) qu'il a montré dans le cadre du volet Docu Talents from the East du Festival international de Karlovy Vary, ce qui a convaincu HBO Europe de rejoindre le projet en tant que coproducteur. "Après, nous avons enfin pu respirer et j'ai pu travailler avec un deuxième monteur, Marek Šulík, sur la version finale du projet, qui a pris plusieurs mois", ajoute Kollár. Après l'avant-première du film à Rotterdam, 5 October sera présenté au Festival international Febiofest, dans le cadre d'un gros plan sur le cinéma slovaque.

Dans le film, on voit le frère du réalisateur, un homme de 52 ans, attendre une opération de laquelle il sait qu'il n'a que 50% de chance de réchapper. Son journal intime prend ici la place du narrateur tandis qu'il se lance dans l'aventure à la Easy Rider dont il a toujours rêvée. 5 October est décrit par ses auteurs comme "une étude détaillée de la peur et des efforts d'un individu pour être en paix avec lui-même, et sa forme est qualifiée d'"hommage au cinéma comme média s'exprimant à travers les images". Ivan Ostrochovský a produit le film pour Punkchart Films en coproduction avec Tereza Poláchová pour HBO Europe, Jiří Konečný (endorfilm) et le réalisateur lui-même (pour 71km). Le film n'a pas encore de vendeur, de sorte que son parcours dans les festivals est pour le moment supervisé par la productrice associée Katarína Tomková (de kaleidoscope).

(Traduit de l'anglais)

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home