Rester vertical (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
Belle Dormant (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BERGAME 2016

email print share on facebook share on twitter share on google+

The Wall : une barrière entre deux Polognes

par 

- Le premier film en tant que réalisateur du scénariste Dariusz Glazer est une histoire d'amour et de sauvetage social

The Wall : une barrière entre deux Polognes
Tomasz Schuchardt dans The Wall

C'est avec un premier long-métrage difficile et ambitieux que le Polonais Dariusz Glazer a choisi de faire ses premiers pas derrière la caméra. Le réalisateur novice, qui a étudié à l'École de cinéma de Katowice et obtenu un Master à la Pracownia Filmowa d'Andrzej Wajda, est déjà, selon la journaliste Magdalena Felis “un des scénaristes les plus talentueux de la nouvelle génération”. Son film, The Wall (Mur) [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, en compétition au Film Meeting de Bergame, est une histoire d'amour et de sauvetage social qui tente de reproduire pour le spectateur, quitte à pécher un peu par excès d'intellectualisme, la paroi qu'évoque le titre, cette barrière invisible mais très solide qui s'est érigée entre les nouvelles castes. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le jeune Mariusz (Tomasz Schuchardt) voudrait que son existence prenne une direction nouvelle. Las de vivre d'activités illicites dans le quartier populaire où il a grandi (avec ses cuisines insalubres et ses ascenseurs en panne), auprès d'une mère dépressive (Aleksandra Konieczna), sans doute depuis la mort de son mari, qui fait de leur cohabitation un univers de silence et de ressentiment mutuel, il travaille à présent sur le chantier de construction d'un immeuble standing en plein centre-ville. Grâce au salaire collecté grâce à son nouvel emploi, il va même pouvoir devenir locataire d'un des appartements de cette résidence, avec vue sur le centre commercial Arkadia. Là, il rencontre Agata (Marta Nieradkiewicz), une fille-mère dont le père est architecte et avec laquelle il entrevoit la possibilité d'un avenir serein – ainsi que d'abattre le mur qui sépare les deux Polognes. 

Après le court-métrage Journey, lauréat du Prix Hartley-Merrill du scénario (à présent nommé Script Pro), fort de son expérience d'écriture aux côtés de Grzegorz Jankowski et Grazyna Trela (pour The Christening [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Marcin Wrona
fiche film
]
de Marcin Wrona), à 40 ans, Dariusz Glazer a décidé de tourner sa caméra sur “ceux qu'on ne remarque pas toujours” (pour reprendre ses mots) pour réfléchir sur l'existence en général. Il le fait en maintenant une certaine distance, sans engager le spectateur à une participation qui permettrait pourtant de toucher davantage ses émotions.

The Wall a été produit par Ewa Jastrzebska (Fear of Falling) pour Munk Studio avec l'Association des réalisateurs polonais, l'Institut polonais du cinéma et la Télévsion polonaise (TVP).

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250