L'autre côté de l'espoir (2017)
Félicité (2017)
Orpheline (2016)
La Colère d'un homme patient (2016)
Waldstille (2016)
On the Other Side (2016)
Paris La Blanche (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Bif&st rend hommage à Marcello Mastroianni et Ettore Scola

par 

- La 7e édition du festival aura lieu du 2 au 9 avril. Au programme : 8 avant-premières internationales, une compétition de films italiens et des rencontres avec de grands noms du cinéma

Le Bif&st rend hommage à Marcello Mastroianni et Ettore Scola
Marcello Mastroianni dans Une journée particulière, réalisé par Ettore Scola

Marcello Mastroianni et Ettore Scola seront à l'honneur pendant la 7e édition du Festival international du film de Bari dit Bif&st  (2-9 avril). Au grand hommage déjà prévu pour les vingt ans de la disparition du formidable acteur s'est ajouté celui dédié au génial metteur en scène disparu en janvier dernier, qui a été président du Bif&st et qui a dirigé Mastroianni dans pas moins de 9 films (plus un film par épisodes). La rétrospective consacrée  à l'acteur proposera une cinquantaine de ses films et une vaste exposition photographique. Scola sera au centre d'une série de rencontres et de débats, accompagnés par une sélection de films parmi les plus importants de sa carrière. Bari inaugure également un nouveau prix portant le nom du cinéaste qui récompensera le réalisateur d'un premier ou deuxième long-métrage.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Teatro Petruzzelli accueillera huit avant-premières, sont deux mondiales: celles de Veloce come il vento [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Matteo Rovere
fiche film
]
de Matteo Rovere, avec Stefano Accorsi, et de Vieni a vivere a Napoli [+lire aussi :
critique
fiche film
]
 de Guido Lombardi, Francesco Prisco et Edoardo De Angelis. Parmi les titres au programme dans cette section internationale non-compétitive figure aussi The Man Who Knew Infinity [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Matt Brown, avec Jeremy Irons, Taularde [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Audrey Estrougo, avec Sophie Marceau, Les Innocentes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Anne Fontaine et Criminal [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Ariel Vromen

Pour la première fois, une compétition réunira huit films italiens présentés en avant-première mondiale qui seront évalués par un jury de 30 spectateurs présidé par la scénariste et critique roumaine Dana Duma. Parmi ces films, on peut citer Amo la tempesta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Maurizio Losi, avec Maya Sansa, Il traduttore [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Massimo Natale, avec Claudia Gerini, et L’età d’oro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Emanuela Piovano, avec Laura Morante. Parmi les titres hors-compétition que Bari projettera en avant-première mondiale figure en outre Nemiche per la pelle [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Luca Lucini, avec Margherita Buy et Claudia Gerini. La compétition destinée aux premiers et deuxièmes longs-métrages, qui verra l'attribution du Prix Ettore Scola mais aussi des prix du meilleur acteur et de la meilleure actrice, compte dans ses rangs des films parmi les meilleures productions italiennes de l'année, comme Bella e perduta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Pietro Marcello ­
fiche film
]
de Pietro Marcello, L'Attente [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Piero Messina
fiche film
]
de Piero Messina, Lo chiamavano Jeeg Robot [+lire aussi :
bande-annonce
making of
film focus
interview : Gabriele Mainetti
fiche film
]
de Gabriele Mainetti et Suburra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Stefano Sollima
fiche film
]
de Stefano Sollima.

Une autre nouvauté à mentionner est le prix qui sera attribué par neuf critiques du SNCCI (Syndicat des critiques de cinéma italiens) non pas à la fin de l'événement, mais chaque soir, récompensant tour à tour Matteo Garrone pour la mise en scène de Il racconto dei racconti [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Matteo Garrone
fiche film
]
, Kimerafilm pour la production de Non essere cattivo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Paolo Genovese pour le sujet de Perfetti sconosciuti [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Nanni Moretti, Francesco Piccolo et Valeria Santella pour le scénario de Mia madre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Nanni Moretti
fiche film
]
, l'actrice Valeria Golino pour Per amor vostro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Giuseppe M. Gaudino
fiche film
]
, l'acteur Luca Marinelli pour Non essere cattivo et Luca Bigazzi pour la photographie de Youth [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Paolo Sorrentino
fiche film
]
. 

Une série de Conversations publiques principalement dédiées à Mastroianni, à Scola et au métier d'acteur, seront organisées, avec parmi les intervenants Paolo Virzì, Toni Servillo, Ornella Muti et Jacques Perrin ainsi qu'Anna Maria Tatò, Pif et Sergio Rubini. Le programme est complété par des masterclasses (notamment avec Liliana Cavani, Francesca Archibugi et Marco Bellocchio), un clin d'oeil au compositeur Armando Trovajoli, une table ronde sur Pier Paolo Pasolini, des ateliers pour les acteurs et une discussion sur les castings.

(Traduit de l'italien)

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home