Rester vertical (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
Belle Dormant (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2016 France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Grave de Julia Ducournau en lice à la Semaine de la Critique

par 

- La production majoritaire française Diamond Island est aussi en compétition avec quatre minoritaires. Et Victoria ouvrira la Semaine

Grave de Julia Ducournau en lice à la Semaine de la Critique
Grave de Julia Ducournau

Parmi les sept longs métrages en compétition à la 55e Semaine de la Critique (qui se déroulera du 12 au 20 mai dans le cadre du 69e Festival de Cannes) se distingue Grave [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Julia Ducournau
fiche film
]
de Julia Ducournau, une coproduction franco-belge oscillant entre comédie, drame et horreur et réunissant au casting Garance Marillier, Ella Rumpf, Joana Preiss, Rabah Naït Oufella, Laurent Lucas, Bouli Lanners et Marion Vernoux. Ecrit par la réalisatrice, le scénario est centré sur une jeune fille de 16 qui va dévier radicalement de ses principes familiaux végétarien en mangeant de la viande dès son premier jour à l’école vétérinaire, ce qui va révéler sa véritable nature.... Produit par Jean des Forêts pour Petit Film, Grave a bénéficié d'un budget de 3,48 M€ incluant des coproductions de Rouge International 
et des Belges de Frakas Productions, des préachats de Canal+, Ciné+, de la RTBF et de VooTV, une avance sur recettes du 
CNC, un tax shelter belge via Casa Kafka, et le soutien d'Ezekiel Film Productions, de Wallimage-Bruxellimage, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, d'Arte/Cofinova, du TorinoFilmLab, du programme Media et de Ciclic. La distribution France sera assurée par Wild Bunch qui pilote aussi les ventes internationales.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Une autre production majoritaire française sera en course pour le Grand Prix 2016 de la Semaine : Diamond Island [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Franco-Cambodgien Davy Chou. Pour son premier long de fiction, le réalisateur révélé avec le documentaire Le Sommeil d'Or [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Forum de la Berlinale 2012) a écrit un scénario retraçant les mésaventures de Bora qui quitte son village natal pour travailler sur les chantiers de Diamond Island, île ultra moderne en construction. Il y retrouve son charismatique et mystérieux grand frère qui l'introduit dans l’univers excitant des jeunes classes aisées du pays... Produit par Charlotte Vincent pour Aurora Films, Diamond Island a été coproduit par Arte France Cinéma et Vicky Films, par les Cambodgiens de Anti-Archive et par les Allemands de Vanderstatic, avec le soutien du mini-traité de coproduction franco-allemand, de l'aide aux cinémas du monde du CNC, de l'Asian Cinema Fund, de la Région Basse Normandie et du Hubert Bals Fund. La distribution France et les ventes internationales seront assurées par Les Films du Losange.

A signaler également en compétition quatre coproductions minoritaires françaises : L'album photo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Mehmet Can Mertoglu
fiche film
]
du Turc Mehmet Can Mertoglu (coproduit avec la Turquie et la Roumanie par la France via ASAP Films et Arte France Cinéma, et avec le soutien d'Eurimages; distribution France par Le Pacte et ventes pilotées par The Match Factory), Tramontane [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Libanais Vatche Boulghourjian (coproduit par Le Bureau - Le Petit Bureau qui pilote également les ventes internationales), Mimosas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Oliver Laxe
fiche film
]
de l'Espagnol Oliver Laxe (coproduit par Rouge International) et A Yellow Bird [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Singapourien K. Rajagopal (coproduction: Acrobate Films; ventes: Alpha Violet).. 

Hors compétition, la France sera représentée par le film d'ouverture Victoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Justine Triet
fiche film
]
de Justine Triet. Révélée avec son premier long La bataille de Solférino [+lire aussi :
critique
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
, la réalisatrice a réuni au casting la Belge Virginie Efira, Vincent Lacoste, Melvil Poupaud et Laurent Poitrenaux pour un récit centré autour d'une avocate pénaliste, mère célibataire et à la recherche d'une équilibre compliquée entre activité professionnelle et vie amoureuse. Produit par Emmanuel Chaumet pour Ecce Films, Victoria a bénéficié d'un budget de 3,99 M€ incluant une coproduction de France 2 Cinéma, une avance sur recettes du CNC et des préachats de Canal+ et Ciné+. La distribution France sera assurée par Le Pacte et les ventes internationales sont pilotées par Indie Sales.

Une autre production Ecce Films sera projetée en séance spéciale : Apnée [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Christophe Meurisse. Produit avec un budget de 820 000 euros incluant un préachat de Ciné+, ce premier long est une comédie anticonformiste portée par la troupe des Chiens de Navarre. Interprété par Céline Fuhrer, Thomas Scimeca, Maxence Tual et Thomas de Pourquery, le film qui a été écrit par le réalisateur suit Céline, Thomas et Maxence qui ont décidé de se marier tous les trois ensemble. Un vaste projet civil et religieux pour nos héros perdus, contraints et révoltés qui traversent le pays à la recherche de leur idéal... La distribution France sera assurée par Shellac

A noter que Shellac a également coproduit et distribuera en France un autre film sélectionné en séance spéciale: I tempi felici veranno presto (Happy Times Will Come Soon) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Italien Alessandro Comodin (révélé avec L'été de Giacomo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250