La Lune de Jupiter (2017)
In the Fade (2017)
Jeune femme (2017)
Makala (2017)
A Ciambra (2017)
120 battements par minute (2017)
Happy End (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Espagne/Allemagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le cinéma féminin venu d’Allemagne en force à Madrid

par 

- Après le succès rencontré par Maren Ade à Cannes, le 18e Festival du cinéma allemand de Madrid continue à mettre les réalisatrices germaniques à l’honneur

Le cinéma féminin venu d’Allemagne en force à Madrid
Fukushima, mon amour de Doris Dörrie

Le Festival du cinéma allemand de Madrid (du 7 au 12 juin) débutera demain avec l’avant-première en Espagne du film Fukushima, mon amour [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Doris Dörrie, en collaboration avec le distributeur espagnol Abordar. Mais ce n’est pas tout, puisque plusieurs autres réalisatrices allemandes auront l’occasion de briller lors de cette 18e édition du festival.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au total, outre les courts-métrages au programme de la sélection annuelle Next Generation, 11 nouveaux longs-métrages sont prévus, dont neuf fictions, un documentaire et un film pour enfants. Un autre long-métrage disposant déjà d’un distributeur espagnol (Vercine) sera également projeté lors du festival, ce qui ne pourra qu’être un atout avant sa sortie en salles, prévue pour le 5 août : il s’agit du film Miss Sixty [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sigrid Hoerner, dont l’équipe (majoritairement féminine) assistera à la projection. L’événement sera en outre l’occasion pour le public madrilène de découvrir Fassbinder [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Annekatrin Hendel
fiche film
]
d’Annekatrin Hendel, Wild [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’actrice et réalisatrice Nicolette Krebitz et The Spiderwebhouse [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mara Eibl-Eibesfeldt, mais aussi Moi et Kaminski [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Wolfgang Becker, The Pasta Detectives 2 [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Wolfgang Groos, Look Who’s Back [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de David Wnendt, A Heavy Heart [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Thomas Stuber
fiche film
]
de Thomas Stuber, Sanctuary [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Louis Hofmann
fiche film
]
de Marc Brummund et We Monsters de Sebastian Ko.

Le film Destiny, réalisé en 1921 par Fritz Lang, sera également projeté en collaboration avec Bertelsmann, accompagné par Raphaël Marionneau, l’un des DJ les plus connus d’Europe.

Enfin, le Goethe-Institut de Madrid a préparé une section spéciale composée de quatre films et intitulée La Movida berlinesa, dans laquelle sera notamment présenté le documentaire B-Movie: Lust and Sound in West-Berlin 1979-1989 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Klaus Maeck. Le réalisateur sera lui aussi à Madrid, et il passera même derrière les platines pour jouer des morceaux issus de son film à l’occasion de la soirée des 18 ans du festival, qui aura lieu au Café Berlin.

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Italian Pavilion Cannes