Miséricorde (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Belle Dormant (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENTS République tchèque

email print share on facebook share on twitter share on google+

Six nouveaux projets tchèques reçoivent des aides à la production

par 

- Le Fonds tchèque pour la cinématographie va contribuer au financement de six longs-métrages

Six nouveaux projets tchèques reçoivent des aides à la production
L'acteur et scénariste Zdeněk Svěrák et le réalisateur Jan Svěrák

Sur les 25 demandes d’aide à la production reçues à la dernière échéance, le Fonds tchèque pour la cinématographie en a reçues six. Le projet de long-métrage le plus apprécié parmi les six sélectionnés a été Barefoot on Stubble Field de Jan Svěrák – lauréat de l’Oscar et du Golden Globe 1996 du meilleur film en langue étrangère pour Kolya, scénarisé et interprété par son père, Zdeněk Svěrák. Barefoot on Stubble Field reprend le titre et le contenu des mémoires de ce dernier, un texte initialement conçu comme un scénario. Jan Svěrák était censé passer à son premier projet en anglais, l’adaptation du roman The Fields de Kevin Maher pour un film et une série, et finalement son prochain film parlera de l’enfance de son père à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le tournage de Barefoot commencera au mois d’août.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Fonds tchèque a également accordé son soutien à Shadowland de Zdeněk Jirásky, déjà épaulé par lui au stade du développement. Le film s’intéresse aux habitants d’un petit village et à la cohabitation des Tchèques et des Allemands à la frontière pendant et après la guerre.

Le plus gros montant consenti (17 millions de couronnes tchèques, soit 629 000 euros) ira à l’adaptation par le scénariste Jaroslav Hašek du classique littéraire Le brave soldat Chvéïk, le roman tchèque qui a été traduit dans le plus de langues, en plus d’avoir fait l’objet de nombreuses adaptations, et ce dès 1926. Ce récit satirique sera mis en scène par Bohdan Sláma, avec son complice régulier Pavel Liška dans le rôle principal, celui du “petit homme pris dans une vaste machine administrative” pendant la Première Guerre mondiale. 

Le duo Petr Jarchovský-Jan Hřebejk travaille de son côté sur une trilogie nommée The Garden Store dont la première partie, The Deserter, fait partie des bénéficiaires des aides du Fonds tchèque. La trilogie, produite par Fog ‘n’ Desire Films, se veut le prequel de leur célèbre film Cosy Dens. Le projet est présenté comme une comédie dramatique qui chronique la vie d’une famille tchèque sur trois décennies après la Seconde Guerre mondiale(les années 1940, 1950 et 1960).

Les deux autres projets soutenus sont Quartet et The Painted Bird. Le premier est le deuxième film de l’acteur et metteur en scène de théâtre Miroslav Krobot, une pièce de chambre qui se passe en ville et réunit quatre anti-héros qui s’interrogent sur leur rôle dans la société. Le second est une adaptation par Václav Marhoul du roman polémiqué L’oiseau bariolé de Jerzy Kosinski, paru en 1965. Ce projet a reçu la deuxième plus grosse somme du lot (15 millions de couronnes, soit environ 555 000 euros).

Le Fonds tchèque a révélé que sur les 25 projets soumis, on notait une présence plus forte de drames historiques à gros budgets – comme, par exemple, outre les projets soutenus précités, une adaptation de L’orgie de Prague de Philip Roth, ou encore Il Boemo de Petr Václav (lire l’article) et le drame biographique Zátopek. Les autres genres bien représentés étaient le cinéma pour enfants et la comédie. Parmi les projets cherchant à obtenir une aide figuraient aussi un film fantastique (Legendary) et un film de science-fiction (Mars – lire l’article).

(Traduit de l'anglais)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250