A Ciambra (2017)
Happy End (2017)
Mise à mort du cerf sacré (2017)
120 battements par minute (2017)
The Square (2017)
Le Redoutable (2017)
La Lune de Jupiter (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENTS Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Haut-Adige finance 9 nouveaux projets

par 

- Sur les 5 projets italiens choisis figurent une comédie d’Alessandro Siani et un film sur l’ascension tragique de l’Ama Dablam. 3 autres projets sont allemands et le dernier autrichien

Le Haut-Adige finance 9 nouveaux projets
Le réalisateur Alessandro Siani

L’IDM – Fonds et commission du film du Haut-Adige a approuvé, dans le cadre de son deuxième appel à projets de l’année (échéance le 4 mai), le financement de neuf projets cinématographiques et télévisuels, pour un total de 1 790 000 euros et environ 142 journées de tournage dans la région.

Cinq de ces projets sont italiens, trois allemands et un aurtrichien. Parmi les premières se trouve Mister Felicità [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
 (titre provisoire), une comédie d’Alessandro Siani, champion du box-office en 2013 et 2015 avec Il principe abusivo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(déjà tourné dans le Haut-Adige ; 14,3 millions d’euros de recettes) et Si accettano miracoli [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(15,3 millions). Le réalisateur jouera aussi dans son film, aux côtés de Diego Abatantuono et Carla Signoris, pour nous raconter les ”exploits” de Martino, un jeune Napolitain désenchanté et pessimiste qui déménage dans le nord pour vivre aux crochets de sa soeur Caterina. La production est aux mains de Cattleya, et l’apport de la région est de 200 000 euros.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le deuxième projet italien est Der Heilige Berg de l’alpiniste Reinhold Messner, sur la terrible expédition de quatre de ses collègues sur le versant ouest de l'Ama Dablam, au Népal. Le film a reçu une aide à la production de 110 000 euros.

Deux des productions soutenues sont de la région. La première est Zweitland de Michael Kofler, produit à Bolzano par Echo Film en coproduction avec la société autrichienne SK-Film und Fernsehproduktionsgesellschaft et l’allemande Starhaus Filmproduktion. Le film, qui suit deux frères habitant la région en 1961, à l’époque des attentats terroristes des séparatistes, a obtenu 480 000 euros. Le deuxième projet local est un documentaire pour la télévision : Oswald von Wolkensteinde Klaus Romen, produit par Videocap à Bolzano. Pour ce film qui revient sur la figure du Moyen-âge annoncée dans le titre, un chevalier, poète et troubadour, l’aide s’est montée à 30 000 euros.

Le dernier projet italien épaulé, à hauteur de 20 000 euros, estSole, un premier long-métrage par Carlo Sironi produit par Kino Produzioni avec la française Méroé Films.

La société allemande Letterbox produit quant à elle Die Pfefferkörner und der Fluch der Berge de Christian Theede, adapté d’une série télévisée pour enfants populaire, sur les aventures de trois détectives en herbes (500 000 euros).

D’Allemagne toujours vient Urban Divas, une série scénarisée et réalisée par Natalie Spinell, et produite par Lüthje Schneider Hörl Film, qui suit son héroïne Lou dans sa quête d’amour à l’époque des applications de rencontres (100 000 euros).Le troisième projet allemand est la comédie sentimentale Verliebt, verlobt,…vergeigt de Christina Schiewe, produite par Die Film avec une aide de 100 000 euros du Haut-Adige.

Le dernier bénéficiaire des aides (250 000 euros) est le polar télévisé Schlussrechnung d’Umut Dag, produit par la maison autrichienne Allegro Film en coproduction avec l’allemande Lieblingsfilm.

L’échéance pour le troisième appel à projets pour 2016 a été fixée au 28 septembre. Pour plus d’informations, cliquer ici.

(Traduit de l'italien)

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Filmitalia Cannes 2017