The Square (2017)
Blue My Mind (2017)
Ni juge, ni soumise (2017)
The Charmer (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
One Step Behind the Seraphim (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Allemagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Festival de Munich s’achève en saluant le cinéma français

par 

- L’événement allemand a présenté les oeuvres de talents émergents des quatre coins du monde

Le Festival de Munich s’achève en saluant le cinéma français
Le Client d’Asghar Farhadi, lauréat du Prix ARRI/Osram du meilleur film international

La 34ème édition du Festival de Munich a présenté les oeuvres de nombreux jeunes talents venus du monde entier. “Cette semaine de festival s’est très bien passée, avec d’excellents films et plus d’invités que jamais auparavant,  a commenté la directrice du festival, Diane Ilijne. Nous sommes ravis d’avoir pu réunir autant de réalisateurs de toutes sortes d’endroits du monde, et je suis particulièrement contente du fait que trois des films récompensés présentaient un point de vue féminin.”

Le Prix ARRI/Osram du meilleur film international est allé à Asghar Farhadi pour le subtile drame familial Le Client [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, où un jeune couple subit les conséquences des moeurs discutables de la précédente occupante de leur logement. “Le Client met en avant une alternative aux stratégies prédominantes, d’origine masculine, qui consistent à résoudre les problèmes à travers la vengeance”, a dit le jury. La somme assortie au prix, soit 50 000 euros, a été remise au producteur français du film, Alexandre Mallet-Guy.

L’incroyable énergie qui se dégage de Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
 de Houda Benyamina, sur une adolescente de seize ans qui veut forger son propre destin dans un univers avant tout masculin, lui a valu le Prix CineVision. C’est également une jeune femme qui est au centre de This Summer Feeling [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Mikhaël Hers
fiche film
]
 de Mikhaël Hers : sa mort soudaine est le point de départ d’un parcours pour retrouver la joie de vivre.

Les talents allemands (scénaristes, réalisateurs, acteurs et producteurs) invités au festival concouraient avec leur premier, deuxième ou troisième film pour les Bourses Neues Deutsches Kino, d’une valeur de 70 000 euros. Le drame familial Die Hände meiner Mutter [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Florian Eichinger
fiche film
]
de Florian Eichinger, sur les abus commis contre les enfants, a gagné les prix du meilleur réalisateur et du meilleur acteur (Andreas Döhler). Jana Raschke et Igor Dovgal ont reçu la Bourse de la meilleure production pour Haus ohne Dach de Soleen Yusef, où trois frères et soeurs vont au Kurdistan pour enterrer leur mère dans son village natal, conformément au voeu formulé dans son testament. Le prix du scénario a récompensé Mareille Klein pour Dinky Sinky, où une jeune femme essaie d’avoir un bébé seule. Le film a également remporté le Prix FIPRESCI.

Le Prix du public a été attribué au film français Nous trois ou rien [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Kheiron. Celui du meilleur film pour enfants est allé à Auf Augenhöhe [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Evi Goldbrunner et Joachim Dollhopf.

Palmarès complet du Festival de Munich 2016 : 

Prix ARRI/Osram
Le Client [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 – Asghar Farhadi 

Prix CineVision
Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
 – Houda Benyamina

Prix FIPRESCI
Dinky Sinky – Mareille Klein

Prix du public
All Three of Us [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 – Kheiron
Auf Augenhöhe [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
– Evi Goldbrunner et Joachim Dollhopf

Bourses Neues Deutsches Kino

Meilleur réalisateur
Florian Eichinger – Die Hände meiner Mutter [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Florian Eichinger
fiche film
]

Meilleur acteur
Andreas Döhler – Die Hände meiner Mutter

Meilleure production
Jana Raschke and Igor Dovgal – Haus ohne Dach

Meilleur scénario
Mareille Klein – Dinky Sinky

(Traduit de l'anglais)

San Sebastian Report
Jihlava
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss