Glory (2016)
Waves (2016)
María (y los demás) (2016)
Baccalauréat (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
Zoology (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Huit promesses européennes aux Ateliers d’Angers

par 

- Au programme, des masterclass pour huit jeunes cinéastes venus de Belgique, Danemark, France, Grèce, Pologne, Portugal et Suède

Huit promesses européennes aux Ateliers d’Angers
La réalisatrice Cristèle Alves Meira

Le 22 août débuteront les 12èmes Ateliers d’Angers, initiés et pilotés par Jeanne Moreau avec les organisateurs du Festival Premiers Plans. Cette année, la résidence a sélectionné huit jeunes cinéastes européens afin de les aider à préparer leur premier long de fiction. Jusqu’au 30 août, les résidents bénéficieront notamment de masterclass dispensées par la réalisatrice française Katell Quillévéré, la productrice italienne Marta Donzelli (Vivo Film) et son homologue français Jean des Forêts (Petit Film) et le responsable hongrois des acquisitions Gabor Greiner (qui travaille pour la société allemande de ventes internationales Films Boutique).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Parmi les sélectionnés 2016 figure Cristèle Alves Meira (remarquée cette année à la Semaine de la Critique cannoise avec son court Campo de Víboras) avec le projet Alma viva (développé à La Fémis et piloté en production par Gaëlle Mareschi pour Fluxus Films). Le scénario est centré sur une adolescente de 15 ans qui, comme chaque été, quitte la France pour son village portugais. Mais très vite, sa grand-mère adorée meurt et la famille refuse de payer la pierre tombale....

De son côté, le Danois Johan Carlsen a été retenu avec le projet Death on the Streets (production Micah Magee pour Makrorama) qui suit un homme voyageant des Grandes Plaines à Atlantic City en quête de travail et d’autonomie, après une crise de doute religieux.

Le Belge Lukas Dhont (repéré avec ses courts Corps perduL’Infini et Skin Of Glass) rassemblera les thèmes qu’il a déjà explorés, la danse, la transformation et l’identité, pour Under My Skin (production Dirk Impens pour Menuet) qui retrace les mésaventures de Lara, 15 ans, née dans un corps de garçon, qui a décidé de vivre comme une fille, et qui est acceptée en période d'essai dans une école de ballet.

Sera aussi présente à Angers la Suédoise Frida Kempf (primée à Cannes en 2010 avec le court Bathing Micky) avec le projet Twenty-Two Minutes (produit par Annika Hellström pour Cinenic Film) qui a pour personnage principale une assistante sociale dévouée confrontée à un dilemme : enfreindre ou non la loi pour protéger une femme et son enfant.

La Française Laurie Lasalle (dont le moyen métrage Les Fleuves m'ont laissée descendre où je voulais avait été présenté en 2014 à la Semaine de la Critique cannoise) prépare Les monstres calmes (co-écrit avec Lucille Dupré et aussi sélectionné par le Torino Film Lab), centré sur une apprentie ébéniste de 17 ans revenant vivre dans l’appartement de sa mère décédée et dont la peau subit d'étranges mutations à chaque émotion forte.

Né d’une mère portugaise et d’un père français, Pierre Primetens (qui a réalisé notamment la trilogie Un voyage au PortugalDes vacances à l’Île Maurice et Contre ToiLa Fête des Garçons) a été retenu avec le projet Un été avec Diogo (piloté par Nathalie Trafford pour Paraiso Production) qui retrace la rencontre amoureuse entre un adolescent français et un jeune pêcheur du sud du Portugal, dont la communauté réduite est confrontée à l’industrie du tourisme de masse.

Pour sa part, le Grec Haris Raftogiannis (dont le long documentaire Airland est en post-production) travaille sur le projet de fiction The River (sous la houlette de Eleni Kossyfidou pour Blackbird Productions) qui voit un accident de voiture réunir Makis et Maria. Mais ce que le premier considère comme du progrès, la seconde le voit comme une menace...

Enfin, le Polonais Piotr Zlotorowicz (remarqué à Locarno avec le court Mother Earth) prépare Eloe (produit par Mariusz Wlodarski pour Lava Films) qui se déroule dans une ancienne ferme d’État où une famille, endettée auprès de la mafia locale, espère se tirer d'affaire en achetant un cheval qu'il faut dresser afin de participer à une prestigieuse course tchèque de cross-country. Mais les relations familiales entre les deux fils et leur père sont complexes...

Au programme des Ateliers figurent également des projections de films dont tous les réalisateurs feront le déplacement à Angers : Olli Mäki [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Juho Kuosmanen
fiche film
]
 du Finlandais Juho KuosmanenRester vertical [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Alain Guiraudie
fiche film
]
 d'Alain GuiraudieVictoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Justine Triet
fiche film
]
 de Justine TrietToril [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laurent Teyssier
fiche film
]
 de Laurent TeyssierRéparer les vivants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Katell Quillévéré
fiche film
]
 de Katell Quillévéré et Grave [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Julia Ducournau
fiche film
]
 de Julia Ducournau.

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home