La Fille inconnue (2016)
Il più grande sogno (2016)
King of the Belgians (2016)
Baccalauréat (2016)
Ma vie de courgette (2016)
L'Ornithologue (2016)
L'Avenir (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2016 France

email print share on facebook share on twitter share on google+

François Ozon et Stéphane Brizé visent le Lion d'Or

par 

- Les deux cinéastes sont en course avec Frantz et Une vie. Une majoritaire française signée Wenders et trois minoritaires aussi en lice

François Ozon et Stéphane Brizé visent le Lion d'Or
Frantz de François Ozon

Forte présence de la production française en compétition à la 73e Mostra de Venise (du 31 août au 10 septembre) avec, sur les 20 prétendants au Lion d'Or, trois productions majoritaires, trois minoritaires et deux autres films vendus par la France.

Après 5x2 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
en 2004 et Potiche [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
en 2010, François Ozon participera pour la 3e fois à la quête du Lion d'Or avec Frantz [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : François Ozon
fiche film
]
qui est interprété par Pierre Niney, Paula Beer, Ernst Stötzner, Marie Gruber, Johann von Bülow et Anton von Lucke. Le scénario, écrit par le réalisateur et librement inspiré de Broken Lullaby d'Ernst Lubitsch, se déroule au lendemain de la guerre 14-18. Dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un jeune Français, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand. Cette présence va provoquer des réactions passionnelles dans la ville... Produit par Éric et Nicolas Altmayer pourMandarin Cinéma, Frantz a bénéficié d'un budget de 9,47 M€ incluant des coproductions de France 2 Cinéma, Foz, Mars Films (qui sortira le film en France le 7 septembre), Films Distribution (qui pilote les ventes internationales) et des Allemands de X Filme, des préachats de Canal+ et Ciné+, et le soutien entre autres du mini-traité de coproduction franco-allemand. Pour mémoire, il s'agit du 16e long de François Ozon (48 ans) qui a aussi été deux fois en compétition à Cannes (en 2003 avec Swimming Pool [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et 2013 avec Jeune et jolie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : François Ozon
fiche film
]
) et quatre fois à Berlin (en 2000 avec Gouttes d'eau sur pierres brûlantes, 2002 avec 8 femmes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, 2007 avec Angel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et 2009 avec Ricky [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
). François Ozon a également remporté avec Dans la maison [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
le Coquillage d'Or 2012 à San Sebastian où il a aussi été en lice en 2000 avec Sous le sable [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, en 2009 avec Le Refuge [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
qui remporta un prix spécial du jury, et 2014 avec Une nouvelle amie [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : François Ozon
fiche film
]
.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Stéphane Brizé (49 ans) fera sa première apparition en compétition à Venise avec Une vie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Stéphane Brizé
fiche film
]
, son 7e long après notamment Le bleu des villes (Quinzaine des réalisateurs 1999), Je ne suis pas là pour être aimé [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(compétition à San Sebastian en 2005), Mademoiselle Chambon [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(César 2010 du meilleur scénario), Quelques heures de printemps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(apprécié à Locarno en 2012) et La Loi du marché [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Stéphane Brizé
fiche film
]
(prix d'interprétation masculine à Cannes en 2015). Adapté par le cinéaste et Florence Vignon d'une nouvelle de Guy de Maupassant, Une vie compte en tête d'affiche Judith Chemla, la Belge Yolande Moreau et Jean-Pierre Darroussin. Le film débute en Normandie en 1819. A peine sortie du couvent où elle a fait ses études, Jeanne Le Perthuis des Vauds, jeune femme trop protégée et encore pleine des rêves de l’enfance, se marie avec Julien de Lamare. Très vite, il se révèle pingre, brutal et volage. Les illusions de Jeanne commencent alors peu à peu à s’envoler... Produit par Milena Poylo et Gilles Sacuto pour TS Productions, Une vie a bénéficié d'un budget de 6,98 M€ incluant des coproductions de France 3 Cinéma, F Comme Film, CN5 Productions et des Belges de Versus Production, des préachats de Canal+ et Ciné+, et l'appui d'Eurimages, du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et de la région Haute-Normandie. Diaphana distribuera en France le 23 novembre et les ventes sont assurées par MK2.

Une troisième production majoritaire française sera en lice avec Les Beaux jours d'Aranjuez [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Allemand Wim Wenders qui compte au casting Reda Kateb, Sophie Semin et Nick Cave, et dont le scénario a été écrit par le réalisateur d'après la pièce de théâtre éponyme de Peter Handke. Produit par Paolo Branco pour Alfama Films (qui distribuera le film en France le 2 novembre et pilote les ventes internationales), le long métrage a bénéficié d'un budget de 1,5 M€ incluant une coproduction des Allemands de Neue Road Movies et le soutien du mini-traité de coproduction franco-allemand.

La France sera également en course pour le Lion d'Or avec trois coproductions minoritaires : Brimstone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Martin Koolhoven
fiche film
]
de l’Hollandais Martin Koolhoven (coproduit par The Jokers Films avec les Pays-Bas, l'Allemagne, la Belgique, le Royaume-Uni et la Suède), Le Christ aveugle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Christopher Murray (coproduit avec le Chili par Ciné-Sud Promotion) et La región salvaje [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Amat Escalante (coproduit par Le Pacte avec le Mexique, le Danemark, l’Allemagne et la Norvège).

A noter enfin parmi les autres titres en compétition que le documentaire allemand Voyage of Time [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Américain Terrence Malick et On the Milky Road [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Serbe Emir Kusturica sont vendus par Wild Bunch qui a également cofinancé Jackie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Chilien Pablo Larraín (vendu par IMR International, société associant Insiders - la filiale américaine de ventes de Wild Bunch - et MadRiver Pictures).

Home Sweet Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs