La Fille inconnue (2016)
Il più grande sogno (2016)
King of the Belgians (2016)
Baccalauréat (2016)
Ma vie de courgette (2016)
L'Ornithologue (2016)
L'Avenir (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2016 Compétition

email print share on facebook share on twitter share on google+

Questi giorni : quatre amies partent à Belgrade

par 

- VENISE 2016 : Giuseppe Piccioni revient sur le Lido, 15 ans après Luce dei miei occhi,qui avait valu la Coupe Volpi à Sandra Ceccarelli et Luigi Lo Cascio

Questi giorni : quatre amies partent à Belgrade
Maria Roveran, Marta Gastini, Laura Adriani et Caterina Le Caselle dabs Questi giorni

Questi giorni [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le dixième film de Giuseppe Piccioni, marque son retour en compétition à la Mostra de Venise, 15 ans après Luce dei miei occhi, qui avait valu la Coupe Volpi à Sandra Ceccarelli et Luigi Lo Cascio. Cette fois, il raconte l’histoire de quatre jeunes filles font un voyage.

Liliana (Maria Roveran, La Foresta di Ghiaccio [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Claudio Noce
fiche film
]
), Caterina (Marta Gastini, Il rito di Mikael Håfström), Angela (Laura Adriani, Tutta colpa di Freud [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
)et Anna (Caterina Le Caselle) sont quatre amies qui vivent dans une petite ville de province. La première vient de finir ses études de lettres avec une thèse sur John Milton (celui du "Paradis perdu"), et elle est amoureuse de son professeur, un homme plutôt introverti incarné par Filippo Timi. Elle vient de découvrir qu’elle a une tumeur mais elle n’en parle à personne, surtout pas sa mère, qui travaille comme coiffeuse (Margherita Buy). Caterina, insipide et jamais contente, est déterminée à quitter l’Italie pour aller travailler à Belgrade. On soupçonne d’emblée qu’elle est peut-être homosexuelle, car elle semble amoureuse de Liliana. Quant à Angela, elle est lasse du caractère excessif de son père (Sergio Rubini) et de son petit ami, riche mais retors. Anna, enfin, qui étudie le violon au conservatoire, est déboussolée en apprenant qu’elle est enceinte de son petit ami. Ainsi, tout le groupe décide d’accompagner Caterina à Belgrade. Le trajet, en voiture, va les amener à vérifier et consolider leur amitié.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Questi giorni est librement inspiré du roman inédit Color Betulla Giovane de Marta Bertini, une jeune femme que Piccioni a connue à un cours d’écriture de scénario. Le film parle aussi de la sensation physique d’exister qu’on a à cet âge, de cette énergie qu’on est prêt à dépenser sans réserve ni prudence, comme l’a expliqué le réalisateur. regista. "Si quelqu’un nous avait dit, à ce moment là, que ces jours étaient à nous et qu’on ne les retrouverait plus, regrette Caterina. Si on avait su qu’on vivait dans une éternelle promesse que ce qu’on vivrait après ne tiendrait pas, nous ne l’aurions pas cru : nous aurions répondu que la vie était encore devant nous, que le meilleur était encore à venir...” 

Il y a malgré tout quelque chose qui coince et s’éffiloche, dans le scénario écrit par le réalisateur avec Pierpaolo Pirone et Chiara Atalanta Ridolfi, peut-être parce que l’univers juvénile, notamment féminin, est de plus en plus difficile à capturer dans une histoire. Ainsi, le film, produit par 11 Marzo Film, Publispei et Rai Cinema, fait un peu figure d’occasion manquée pour le réalisateur d’Il rosso e il blu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Home Sweet Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs