La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INSTITUTIONS Europe

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Parlement européen pour un recadrage d’Europe Créative/MEDIA

par 

- Anticipant l’évaluation à mi-parcours prévue fin 2017, la commission Culture du Parlement européen recommandera en janvier prochain des aménagements des programmes Europe Créative/MEDIA

Le Parlement européen pour un recadrage d’Europe Créative/MEDIA
La présidente de la commission Culture du Parlement européen, Silvia Costa

Europe Créative est victime de son propre succès”, relève la présidente de la commission Culture du Parlement européen, la député italienne Silvia Costa qui présentait ce 8 novembre son projet de rapport sur sa mise en oeuvre après deux ans et demi. Conséquence du “sérieux sous-financement” du programme, “le nombre de candidatures présentées et appuyées est extrêmement bas avec un taux de réussite de seulement 15,83 % pour Culture et de 32 % pour MÉDIA”. Une source de frustration et parfois même de désintérêt dans le secteur culturel et créatif, constate-t-elle.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

On ne s’étonnera donc pas de trouver au premier rang des demandes inscrites dans le projet de résolution un accroissement du budget “pour qu’il soit à la hauteur des ambitions” affichées par le programme. Pour rappel, le Parlement, actuellement en procédure de conciliation avec le Conseil, réclame pour 2017 un hausse de 10,8 M€ pour MEDIA, faisant passer son enveloppe à 118 M€.

Sur base d’une étude réalisée cet été par Media Consulting Group, Silvia Costa relève également que “le système automatique de points dans le sous-programme MEDIA, qui vise à garantir des conditions de concurrence équitables entre les États membres, entraîne une distorsion du marché et pénalise lourdement les pays dotés d'une forte capacité de production audiovisuelle”. Aujourd’hui, des pays tels que le Danemark, la Belgique, la Suède et les Pays-Bas surclassent bien souvent les cinq grands pays et notamment l’Italie, le Royaume-Uni et l’Espagne par le taux de sélection et le nombre de projets soutenus. Madame Costa prie donc la Commission de modifier ces mesures de discrimination positive, par exemple “en prenant en considération les régimes de soutien nationaux existants pour l'industrie audiovisuelle”. 

La présidente de la commission Culture recommande enfin “d'améliorer la participation, pour l'heure limitée, des pays tiers, notamment ceux de la Méditerranée”, par le biais d’accords bilatéraux. Elle prône ainsi l'ouverture immédiate des négociations avec la Tunisie ainsi que l’introduction d’une nouvelle ligne de soutien Europe Créative Mundus pour stimuler la coopération internationale. La résolution sera soumise au vote en janvier prochain.

Astra
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss