Suntan (2016)
La tenerezza (2017)
The Divine Order de Petra Volpe
The Young Lady (2016)
Django (2017)
La Colère d'un homme patient (2016)
United States of Love (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Portugal

email print share on facebook share on twitter share on google+

It Would Piss Me off to Die so Yoooooung couronné au Festival du film portugais Caminhos

par 

- L’événement lusitanien a reparcouru les titres importants de l’année et dévoilé quelques titres à venir

It Would Piss Me off to Die so Yoooooung couronné au Festival du film portugais Caminhos
It Would Piss Me off to Die so Yoooooung de Filipe Abranches

Le film d’animation It Would Piss Me off to Die so Yoooooung, de Filipe Abranches, a remporté le Grand Prix du 22e Festival du film portugais Caminhos. En nombre, c’est Lettres de la Guerre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Ivo M. Ferreira
fiche film
]
d’Ivo M Ferreira qui a régné sur la cérémonie de remise des prix, ce week-end.

Dans le film d’Abranches, une oeuvre de 16 minutes produite par les studios Animais, le jury a dit avoir apprécié “la pertinence de son sujet comme le style singulier de son auteur”. Le film suit un soldat portugais qui est envoyé se battre dans les Flandres et se retrouve confronté aux horreurs de la Grande Guerre, jusqu’à ce qu’une famille française se porte à son secours.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Lettres de la Guerre, qui aborde lui aussi le thème de la guerre à travers la correspondance de l’auteur portugais Lobo Antunes à sa femme pendant la guerre coloniale, a été couvert de trophées, à commencer par le prix du meilleur long-métrage de fiction pour “la reconstitution poétique, littéraire et humaine qu’il propose du passé colonial du Portugal”. Le film d’Ivo Ferreira a également été récompensé dans les catégories meilleur scénario d’adaptation (composé par le réalisateur avec Edgar Medina), meilleur son, montage et photographie. Letters from War est un des titres portugais les plus importants de l’année. Après son avant-première en compétition à Berlin, au mois de février, il est arrivé sur les écrans nationaux en septembre pour devenir la troisième production nationale la plus populaire de l’année (avec 21 568 entrées, selon l’ICA).

Une autre relation épistolaire, celles des poètes Jorge de Sena et Sophia de Melo Andersen dépeinte dans Correspondences [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, s’est illustrée : elle a valu à Rita Azevedo Gomes le prix de la mise en scène. Le court-métrage Batrachian Ballad de Leonor Teles a gagné le Prix Révélation. Ces deux titres ont eux aussi fait leur avant-première à de grands festivals, le premier à Locarno (en compétition), le second à Berlin, où il a gagné l’Ours d’or du meilleur court-métrage.

Zeus, de Paulo Filipe Monteiro, a reçu quatre prix : meilleur acteur (Sinde Filipe), meilleur acteur dans un second rôle (Miguel Cunha), meilleurs maquillages et enfin meilleurs costumes. Le film relate la vie du président portugais Manuel Teixeira Gomes, en particulier son exil volontaire en Algérie, à bord d’un bateau hollandais baptisé Zeus. La date de sortie de Zeus sur les écrans locaux reste encore à établir.

Le prix du meilleur documentaire est allé à la coproduction lusitano-luxembourgeoise Eldorado [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Rui Eduardo Abreu, Thierry Besseling et Loïc Tanson. Le film, co-financé par le Fonds cinéma du Luxembourg, s’intéresse aux espérances et aux désillusions de quatre immigrés portugais dans le Grand Duché. 

Le Festival du film portugais Caminhos, qui est avant tout un parcours des grands films locaux de l’année, a lieu entre Coimbra et Leiria, au centre du pays. Il joue donc un rôle important de décentralisation de la capitale pour le cinéma national, notamment les films d’auteur dont la circulation est souvent limitée à quelques salles de Lisbonne et Porto, et à quelques ciné-clubs de province.

Palmarès complet du Festival du film portugais Caminhos 2016

Grand Prix
It Would Piss Me off to Die so Yoooooung - Filipe Abranches

Meilleure réalisation
Rita Azevedo Gomes – Correspondences [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]


Meilleur long-métrage de fiction
Lettres de la Guerre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Ivo M. Ferreira
fiche film
]
- Ivo M Ferreira

Meilleur film d’animation
Estilhaços - José Miguel Ribeiro

Meilleur documentaire
Eldorado [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Rui Eduardo Abreu, Thierry Besseling, Loïc Tanson

Meilleur court-métrage
Campo de Víboras – Cristele Alves Meira

Meilleur acteur
Sinde Filipe - Zeus

Meilleure actrice
Ana Padrão – Campo de Víboras

Meilleur acteur dans un second rôle
Miguel Cunha - Zeus

Meilleure actrice dans un second rôle
Elisabete Piecho – O Pecado de Quem nos Ama

Meilleur scénario original
João Nicolau, Mariana RicardoJohn From [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

Meilleur scénario d’adaptation
Ivo M Ferreira, Edgar Medina – Lettres de la Guerre

Meilleur son
Tiago Matos et Tiago Leal – Lettres de la Guerre

Meilleur montage
Sandro Aguillar – Lettres de la Guerre

Meilleure photographie
João Ribeiro – Lettres de la Guerre

Meilleurs décors
Artur Pinheiro – Refrigerantes e Canções de Amor [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Victória Guerra
fiche film
]


Meilleurs maquillages
Sara Menitra – Zeus

Meilleurs costumes
Sílvia Grabowski – Zeus

Meilleure bande originale
Filipe Raposo - Refrigerantes e Canções de Amor

Prix Révélation
Batrachian Ballad - Leonor Teles

Prix du public
Refrigerantes e Canções de Amor - Luís Galvão Teles

(Traduit de l'anglais)

WBI Visions du Réel 1
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring