The Square (2017)
The Erlprince (2016)
Grain (2017)
Une femme douce (2017)
Scary Mother (2017)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CINÉMAMED 2016

email print share on facebook share on twitter share on google+

Entre les frontières : le drame des réfugiés mis en scène

par 

- Le documentaire d’Avi Mograbi suit un petit groupe de théâtre dans le camp de réfugiés de Holot, au sud d’Israël

Entre les frontières : le drame des réfugiés mis en scène

Entre les frontières [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Avi Mograbi, réinterprète les évènements vécus par des demandeurs d’asile africains aux portes d’Israël dans le style le plus pur du théâtre absurde. À l’instar d’En Attendant Godot de Samuel Beckett, des milliers de réfugiés déambulent à la frontière entre l’Égypte et Israël sans jamais trouver d’endroit stable. Ils attendent en vain une décision politique qui les sortira du désert de Neguev.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le documentaire s’ouvre sur un groupe de demandeurs d’asile africains au sud d’Israël, dans le camp de réfugiés de Holot. Mograbi a recours aux techniques du ‘’Théâtre des Oppressés’’. Ce ‘’jeu’’ théâtral réunit plusieurs personnes qui réinterprètent une situation déjà connue : la traversée de la frontière pour arriver en Israël et le refus qu’elles ont essuyé. Entre improvisation et planification de scènes concrètes, cette technique permet aux acteurs d’assimiler et de surmonter certaines situations, parfois douloureuses.

Holot est la réponse du gouvernement israélien au flux constant de réfugiés africains venant chercher prospérité et sécurité. Les autorités israéliennes ont créé des limbes où il leur est légalement possible de retenir des milliers de personnes pendant des mois, sous prétexte qu’ils représentent un danger pour la sécurité du pays et de les empêcher de retourner d’où ils viennent. Ce sont des êtres humains qui sont pris au piège, des gens en danger, dépourvus de toute protection politique et de droits fondamentaux.

Avi Mograbi démantèle l’impasse absurde qu’est Holot en intercalant des scènes théâtrales aux manifestations opposant les réfugiés aux forces de l’ordre israéliennes, aux confessions de plusieurs demandeurs d’asile sur leur long et tortueux chemin jusqu’au camp et aux brèves explications sur la politique internationale qui vise à clarifier la question de la frontière d’Israël. Tout cela sur un ton désespérément tranquille, mettant en évidence la patience et la valeur humaine de ces personnes piégées à Holot.

Bien que la Cour Suprême de Justice d’Israël ait jugé ce camp illégal et qu’elle ait en outre déclaré que les ‘’infiltrés’’ devaient être déplacés, le gouvernement israélien s’est arrangé pour excuser l’existence de ce camp, permettant ainsi de contenir les demandeurs d’asile encore plus longtemps. Cependant, cela ne fait que rassembler davantage de personnes forcées d’affronter l’incertitude qui pèse sur leur existence. En effet, peu importe ce qu’ils décideront de faire, leur choix sera illégal.

Le fait que les réfugiés acceptent tristement que l’unique lieu capable de les maintenir en vie soit ce camp dégradant et humiliant clôture ce documentaire déchirant qui dépeint Israël, autrefois terre d’accueil des réfugiés, se mettant dans la peau de l’oppresseur et refusant l’asile à des milliers de personnes en danger. Avi Mograbi, dont la grand-mère fut forcée de fuir la répression nazie, est le réalisateur de ce documentaire produit par Les Films d’Ici et Avi Mograbi Productions. Les ventes à l’étranger sont assurées par Doc & Film International. Le film sera distribué en France en janvier par Météore Films.

(Traduit de l'espagnol)

Lire aussi

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss