Scary Mother (2017)
Une femme douce (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Erlprince de Kuba Czekaj
Son of Sofia (2017)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Winter Brothers (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVAL Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le programme des Journées de Soleure sous les projecteurs

par 

- En janvier, Soleure accueillera le meilleur du cinéma helvétique grâce à un programme riche et novateur

Le programme des Journées de Soleure sous les projecteurs
The Divine Order de Petra Volpe

La ville baroque qui longe l’Aar se transforme, comme chaque année, en capitale du cinéma suisse. Fiction, documentaire, vidéo-clip et réalité virtuelle, les Journées de Soleure n’ont aucune barrière quant au genre, seule la qualité compte.

‘’Les fictions et documentaires programmés à la 52e édition des Journées de Soleure vont souvent au-delà des frontières nationales, mais la fascination pour la rencontre avec ‘’l’autre’’ et ce qui nous est ‘’étranger’’ se retrouve aussi dans les histoires sur la Suisse en elle-même’’ explique Seraina Rohrer, directrice de l’évènement de Soleure, au sujet de la prochaine édition particulièrement attendue. The Divine Order [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Petra Volpe
fiche film
]
de Petra Volpe, un film sur l’instauration du droit de vote pour les femmes en Suisse, ouvrira la danse et sera en lice pour le prestigieux ‘’Prix de Soleure’’. Dans la même catégorie, nous retrouvons cinq autres réalisatrices : Elene Naveriani et son premier long-métrage I Am Truly a Drop of Sun on Earth [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, une histoire d’amour entre une prostituée et un migrant nigérian ; Elise Shubs et son premier documentaire Impasse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
qui parle également des thèmes brûlants et sensibles de la prostitution et des migrants, dans les rues de Lausanne cette fois ; et les désormais très célèbres Léa Pool (Double Sentence [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Heidi Specogna (Cahier africain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Jacqueline Zünd (Almost There [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
). Ces dernières ont parcouru le monde grâce aux personnages de leurs documentaires : des prisonniers du Népal et du Guatemala aux zones de guerre d’Afrique centrale, en passant par le désert californien, Benidorm et Tokyo, le cinéma s’aventure loin, très loin. Parmi les autres films en lice pour le ‘’Prix de Soleure’’ se trouvent : The Valley Of Salt [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Christophe M. Saber qui décide de rendre visite à ses parents en Égypte pour la première fois depuis le début de la révolution, l’émouvant The Field [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Mehdi Sahebi, Rue de Blamage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, premier film d’Aldo Gugolz, un véritable portrait d’une rue et de ses habitants, des héros en marge de la société et Weg vom Fenster-Leben nach dem Burnout [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sören Senn qui parle de la maladie du siècle : le burnout.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dix films se disputeront le ‘’Prix du public’’ : Lotto, la nouvelle comédie de Micha Lewinsky qui met en scène un fils prêt à tout pour rendre son père heureux, peut-être pour la dernière fois ; Unerhört jenisch [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Martina Rieder et Karoline Arn dans lequel un Stephan Eicher surprenant nous transporte dans les montagnes suisses, à la recherche des traditions jenisch ; le portrait documentaire Docteur Jack [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Benoît Lange et Pierre-Antoine Hiroz ; ou encore le mystérieux Miséricorde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Fulvio Bernasconi
fiche film
]
de Fulvio Bernasconi ; et le documentaire poétique La Fille de l’Änziloch [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Alice Schmid.

La session très attendue ‘’Panorama suisse’’, cœur et vitrine du meilleur du cinéma helvétique de l’année qui vient de s’écouler sera riche de 179 films. Parmi ceux-ci, et pour n’en citer que quelques-uns : Das Gripenspiel de Frédéric Gonseth qui nous offre un aperçu des coulisses des structures politiques suisses ; Delamuraz de Daniel Wyss ; Maximilian, premier film de Nicholas Greinacher ou encore la comédie expérimentale Two Hookers and a Bitch de Daniel Young.

L’ingénieur du son et sound designer romain François Musy sera l’invité d’honneur de la ‘’Rencontre’’ 2017. Pour cette 52e édition, le public de Soleure aura l’occasion de découvrir une sélection de projets suisses réalisés par réalité virtuelle, notamment Watchout !, le jeu de réalité virtuelle qui nous plonge dans l’univers des personnages de Ma vie de Courgette [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Claude Barras
fiche film
]
de Claude Barras.

(Traduit de l'italien)

Sarajevo Report
Locarno Report
DPC
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss