Corps et âme (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
The Square (2017)
Handia (2017)
La Belle et la meute (2017)
Valley of Shadows (2017)
Spoor (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRIX Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

Sept nominations au Prix du cinéma Suisse pour The Divine Order de Petra Volpe

par 

- The Divine Order de Petra Volpe est plébiscité par l’Académie du cinéma suisse qui lui a accordé sept nominations dans cinq catégories

Sept nominations au Prix du cinéma Suisse pour The Divine Order de Petra Volpe
The Divine Order de Petra Volpe

Comme d’habitude, les Journées de Soleure ont accueilli un évènement très attendu du cinéma suisse : la Nuit des nominations au Prix du cinéma suisse. La cérémonie de remise des prix aura lieu le 24 mars dans le Bâtiment des Forces Motrices de Genève. Cette année, 98 films ont été sélectionnés dans 12 catégories et ont été vus par les 350 membres de l’Académie du cinéma suisse.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le grand favori – avec sept nominations : meilleur film, meilleur scénario, meilleure interprétation féminine (Marie Leuenberg) et masculine (Max Simonischek) et trois nominations pour la meilleure interprétation dans un second rôle (Therese Affolter, Rachel Braunschweig, Sibylle Brunner) — est The Divine Order [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Petra Volpe
fiche film
]
de Petra Volpe, justement présenté en avant-première aux Journées de Soleure.

Le film est talonné par la comédie intrigante Aloys [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tobias Nölle
fiche film
]
du jeune Tobias Nölle (qui a reçu le prix FIPRESCI de la section Panorama de la Berlinale) qui totalise cinq nominations importantes : meilleur film, meilleure interprétation féminine (Tilde von Overbeck), meilleure musique de film (Beat Jegen et Tom Huber), meilleure photographie (Simon Guy Fässler) et meilleur montage (Tobias Nölle à nouveau).

L’adorable et très populaire Ma vie de courgette [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Claude Barras
fiche film
]
de Claude Barras a reçu, quant à lui, trois nominations : meilleur film, meilleure musique du film (Sophie Hunger) et meilleur montage (Marie-Eve Hildbrand, Marina Rosset et Valentin Rotelli).

Se retrouvent aussi dans la catégorie du meilleur film Marija [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Michael Koch
fiche film
]
de Michael Koch et Un juif pour l’exemple [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jacob Berger (tous deux présentés en avant-première mondiale au Festival du Film de Locarno). Ce dernier est nominé également dans la catégorie du meilleur scénario et de la meilleure interprétation masculine pour le mythique Bruno Ganz.

Dans la catégorie des documentaires, le grand favori est le puissant Cahier Africain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Heidi Specogna : meilleur documentaire, meilleure musique (Peter Scherer) et meilleur montage (Kaya Inan). Deux autres réalisatrices sont également en lice pour le Quartz du meilleur documentaire aux côtés de Cahier Africain : Eva Vitija avec My Life as a Film-How My Father Tried To Capture Happiness [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Susanne Regina Meurer avec Raving Iran [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, sans oublier Jean Ziegler, l’optimisme de la volonté [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Nicolas Wadimoff et Europe, She Loves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jan Gassmann
fiche film
]
du jeune Jan Gassmann (aussi nominé à la catégorie de la meilleure photographie — Ramòn Giger – aux côtés d’Aloys et de Miséricorde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Fulvio Bernasconi
fiche film
]
de Fulvio Bernasconi dont la photographie est attribuée à Filip Zumbrunn).

Une seule nomination en revanche pour Moka [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Frédéric Mermoud (meilleur scénario), Sketches of Lou [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la débutante Lisa Blatter (meilleure interprétation féminine pour Esmée Liliane Amuat), et Frog de Jann Preuss (meilleure interprétation masculine pour Urs Jucker) présenté en avant-première mondiale à Soleure.

Meilleur film de fiction
Aloys [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tobias Nölle
fiche film
]
- Tobias Nölle
The Divine Order [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Petra Volpe
fiche film
]
- Petra Volpe
Ma vie de courgette [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Claude Barras
fiche film
]
 - Claude Barras
Marija [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Michael Koch
fiche film
]
— Michael Koch
Un juif pour l’exemple [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
— Jacob Berger

Meilleur documentaire
Cahier africain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
— Heidi Specogna
My Life as a Film-How My Father Tried To Capture Happiness [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Eva Vitij
Europe, She Loves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jan Gassmann
fiche film
]
— Jan Gassmann
Jean Ziegler, l’optimisme de la volonté [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
— Nicolas Wadimoff
Raving Iran [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
— Susanne Regina Meures

Meilleur court-métrage
Bon voyage — Marc Raymond Wilkins
Le femme et le TGV — Timo von Gunten
Le don — Sophie Perrier
Nirin — Josua Hotz
Opération commando — Jan Czarlewski

Meilleur film d’animation
Analysis Paralysis - Anete Melece
Au revoir Balthazar — Rafael Sommerhalder
Bein Wind und Wetter - Remo Scherrer

Meilleur scénario
Petra Volpe — The Divine Order
Frédéric Mermoud - Moka
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
Jacob Berger, Aude Py - Un juif pour l’exemple

Meilleure interprétation féminine
Marie Leuenberger - The Divine Order
Esmée Liliane Amuat - Sketches of Lou
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
Tilde von Overbeck – Aloys

Meilleure interprétation masculine
Bruno Ganz — Un juif pour l’exemple
Urs Jucker – Frog
Max Simonischek — The Divine Order

Meilleure interprétation dans un second rôle
Therese Affolter - The Divine Order
Rachel Braunschweig - The Divine Order
Sibylle Brunner - The Divine Order

Meilleure musique de film
Beat Jegen, Tom Huber – Aloys
Peter Scherer - Cahier africain
Sophie Hunger – Ma vie de courgette

Meilleure photographie
Simon Guy Fässler - Aloys
Ramòn Giger - Europe, She loves
Filip Zumbrunn Miséricorde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Fulvio Bernasconi
fiche film
]

Meilleur montage
Tobias Nölle — Aloys
Kaya Inan — Cahier africain
Marie-Eve Hildbrand, Marina Rosset, Valentin Rotelli – Ma vie de courgette

Meilleur film de diplôme
Digital Immigrants — Norbert Kottmann, Dennis Stauffer
Hypertrain — Etienne Kompis, Fela Bellotto
Ivan’s Need — Manuela Leuenberger, Veronica L. Montaño, Lukas Suter

(Traduit de l'italien)

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss