Corps et âme (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
La Belle et la meute (2017)
The Square (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Spoor (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

MALAGA 2017

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Festival de Malaga s’ouvre aux pays ibéroaméricains

par 

- Pour sa 20e édition, l’événement devient le festival du cinéma en espagnol et ouvre sa sélection officielle aux films produits de l’autre côté de l’Atlantique mais tournés dans la langue de Cervantes

Le Festival de Malaga s’ouvre aux pays ibéroaméricains
Nieve negra de Martín Hodara

Ce jeudi, à Madrid, l’Académie espagnole du cinéma a accueilli la présentation du programme du 20e Festival de Malaga (17-26 mars). L’événement, qui s’annonçait jusqu’à l’année dernière comme le festival “du” cinéma espagnol, s’ouvre cette année au cinéma ibéroaméricain, avec ou sans participation espagnole. Cette nouveauté, déjà annoncée en 2016, suppose que la compétition aussi étend son champ à toutes les oeuvres en espagnol.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les films qui concourront cette année sont les suivants : Nieve negra [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Martín Hodara (Espagne/Argentine, lire l’article), avec Laia Costa, Ricardo Darín et Leonardo Sbaraglia, également parmi les comédiens d’El otro hermano [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Israel Adrián Caetano (Argentine/Uruguay/Espagne/France, lire l’article), les titres espagnols Amar [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Esteban Crespo
fiche film
]
du novice Esteban Crespo (Goya 2014 du meilleur court-métrage pour Aquel no era yo), Brava [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roser Aguilar
fiche film
]
de Roser Aguilar (Lo mejor de mí [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Pieles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Eduardo Casanova
fiche film
]
d’Eduardo Casanova, El jugador de ajedrez [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Luis Oliveros, avec Marc Clotet et Alejo Sauras, La niebla y la doncella [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrés M. Koppel
fiche film
]
, du scénariste débutant à la réalisation Andrés Koppel (Intacto), No sé decir adiós [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Lino Escalera
fiche film
]
de Lino Escalera (lire l’article), Selfie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Víctor García León
fiche film
]
de Victor Garcia León (Vete de mí), Plan de fuga [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Iñaki Dorronsoro (La distancia [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et le grand favori Verano 1993 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Carla Simón
fiche film
]
de Carla Simón, doublement primé au tout récent Festival de Berlin, ainsi que Derniers jours à la Havane de Fernando Pérez (Cube/Espagne), lui aussi projeté à Berlin, El candidato de Daniel Hendler (Uruguay/Argentine), La memoria de mi padre de Rodrigo Bacigalupe (Chili), La mujer del animal de Víctor Gaviria (Colombie), Me estás matando Susana de Roberto Sneider (Mexique) et Redemoinho de Jose Luiz Villamarim (Brésil).

Dans la section Zonazine, toujours aussi dynamique, le public pourra découvrir Demonios tus ojos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Pedro Aguilera
fiche film
]
de Pedro Aguilera, en compétition au dernier Festival de Rotterdam, Llueven vacas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Fran Arraez, avec notamment Eduardo Noriega, Maribel Verdú et Maria Barranco, Júlia ist [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Elena Martín
fiche film
]
de la très jeune réalisatrice débutante Elena Martín (l’actrice de Las amigas de Ágata [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), No quiero perderte nunca [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le deuxième film d’Alejo Levis (après Todo parecía perfecto), et Blue Rai [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui marque les débuts dans le format long de Pedro B. Abreu.

Du côté des documentaires, le public pourra voir Converso [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Espagnol David Arratibel (au programme, la semaine prochaine, du festival Punto de Vista – lire l’article), Donkeyote [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Chico Pereira (Espagne/Allemagne/Royaume-Uni) et Jardines de plomo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Alessandro Pugno (Espagne/Italie/Pérou).

L’événement malagais, qui s’ouvrira sur la projection d’El bar [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Alex de la Iglesia
fiche film
]
d’Alex de la Iglesia, accueillera les 20, 21 et 22 la onzième édition des “Spanish Screenings”, organisés par la FAPAE pour stimuler les ventes internationales des films espagnols. Les 23 et 24 mars, le Rectorat de l’Université de Malaga accueillera une rencontre dédiée au cinéma documentaire et dans ce champ là, avant tout à la transnationalité et les allers-retours en l’Europe et l’Amérique latine. 

(Traduit de l'espagnol)

WTW Documentaries
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss