Indivisibili (2016)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
Verónica (2017)
Scary Mother (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

KARLOVY VARY 2017 Compétition Documentaires

email print share on facebook share on twitter share on google+

This Is Not Me : portrait intime d’une tentative de come back

par 

- KARLOVY VARY 2017 : Le documentariste slovaque Miro Remo suit le chanteur Richard Müller, une star dans son pays, alors que celui-ci tente de reprendre sa carrière

This Is Not Me : portrait intime d’une tentative de come back

Le public du 52è Festival international de Karlovy Vary  a pu découvrir dans la section Compétition Documentaires This Is Not Me [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Miro Remo
fiche film
]
, du cinéaste du réel tchèque Miro Remo. Sur trois ans, le documentariste controversé a suivi le célèbre chanteur slovaque Richard Müller pour documenter son combat de tous les jours tandis qu’il essaie de ranimer sa carrière. À partir de 300 heures d’images (filmées par lui ou choisies parmi les archives vidéo personnelle de Müller), Remo propose une dissection du passé et du présent du musicien, un portrait très personnel, filmé de très près, de la star la plus populaire de la scène pop-rock tchèque et slovaque des années 1990. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Entre ses problèmes de poids, sa dépression et son manque d’inspiration, Müller n’a plus rien de la fringante idole qui conquit le scène musicale avec le groupe pionnier Banket, mené par lui et Martin Karvaš, quand ce dernier sortit l’album Bioelektrovízia, rempli de tubes. Sa condition actuelle est le résultat d’un déclin sévère du à une accumulation d’excès, notamment de drogues, et à des problèmes psychologiques, mais le chanteur se sent soudain prêt à tout faire pour retrouver la gloire du passé. Se constituer de nouveau une communauté de fans et renouer avec le prestige requiert naturellement beaucoup de discipline : créer un nouveau catalogue de titres adaptés au marché d’aujourd’hui, trouver la force physique et psychologique de donner des concerts. Sauf que sa voix à changé, comme son corps. Tandis que Müller se démène pour faire son come back en donnant des interviews, en allant sur les plateaux de télévision et en assistant à des galas, le Remo présente ce parcours en l’entrecoupant d’extraits de vidéos amateurs filmées par Müller, parfaitement intégrés grâce à l’habileté du montage, des images d’archives qui proposent un récit secondaire, plus intime : le tableau un peu long mais très immersif de la relation de l’artiste avec son ex-femme, Soňa Müllerová.

Ce qui ressort de This Is Not Me, c’est le portrait totalement inédit d’un Richard Müller vulnérable, toujours hanté par les fantômes de son passé. Dans son exhaustivité factuelle, le documentaire porte aussi un regard acéré sur l’industrie de la musique, avec ses excès et ses manoeuvres déloyales. Müller apparaît en victime de son succès et, loin de le mettre sur un piédestal, Remo s’intéresse avant tout à l’homme qui s’est laissé aller, et happer par une spirale de déchéance, mais qui veut maintenant s’en dégager. Les facteurs qui ont déclenché sa chute quand il était au sommet semblent avoir disparu, mais la question demeure de savoir si Müller va trouver en lui la persévérance nécessaire pour se remettre en selle et se faire une place dans la scène musicale d’aujourd’hui. 

This Is Not Me va certainement combler les nombreux fans de Müller. Reste à voir s’il va dépasser les frontières nationales. Ce film a été produit par Punkchart Films et Endorfilm. Il est distribué par Asociace českých filmových klubů.

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint TV/Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss