La Colère d'un homme patient (2016)
Paris La Blanche (2016)
Félicité (2017)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
El bar (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

Discussion

email print share on facebook share on twitter share on google+

Masterclass de Solveig Anspach

À l'occasion du Festival international du cinéma francophone de Tübingen (édition 2013), Solveig Anspach a dévoilé dans une spectaculaire masterclasse de nombreux faits étonnants, anecdotes et caractéristiques concernant sa carrière cinématographique. Un des points communs entre tous ses travaux est la présence constante de figures féminines très fortes dont elle se sent proche. "Tout le monde a une histoire digne d’être racontée", dit aussi la réalisatrice. Un autre fil conducteur dans son oeuvre, même si la réalisatrice s’est toujours mesurée à des genres différents de film en film, c'est cette oscillation constante entre la souffrance et le rire. Même dans son dernier long métrage, le thème de la douleur est traitée sur le ton de la comédie, mâtinée d'un cynisme calculé:"La vie est ainsi faite. Elle n’est pas facile. Il faut avoir de l’humour".

La recette du succès de ses films est sans doute l’improvisation. Anspach aime mélanger acteurs professionnels et non-professionnels, car elle croit que c'est une bonne manière de créer l’imprévu. Ses deux passions, le documentaire et le cinéma de fiction, participent d'un sens de l'empathie : dans le premier cas, il est vraiment important d’écouter les gens, de comprendre leurs gestes et leurs silences ; dans le second, il est fondamental de s’identifier avec les personnages.

La réalisatrice a annoncé qu'elle préparait déjà un autre film, avec son inséparable partenaire Jean-Luc Gaget : la suite de Queen of Montreuil, intitulée L’effet aquatique. Ce long métrage sera interprété par la poétesse islandaise Didda Jonsdottir, qui a déjà joué pour Anspach. La réalisatrice l'a rencontrée dans un bar à l'époque de Stormy Weather, alors qu'elle cherchait une actrice principale. Quand elle l’a vue, dit-elle, elle a tout de suite pensé : "C'est elle. Voilà mon héroïne".

Newsletter

CASI HECHO Home

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring