email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Titane pour la Fondation Gan

par 

- Le projet de Julia Ducournau figure parmi les sélectionnés 2019 qui incluent aussi Marion Desseigne Ravel, Yassine Qnia et Andrés Ramírez Pulido

Titane pour la Fondation Gan
Les lauréats 2019 de la Fondation Gan pour le Cinéma (© Fondation Gan pour le Cinéma)

La Fondation Gan pour le Cinéma qui soutient depuis plus de 30 ans des projets de premiers et de seconds longs métrages a dévoilé la liste de ses sélectionnés 2019. Parmi eux se distingue Titane qui sera le second long métrage de Julia Ducournau, attraction de la Semaine de la Critique cannoise 2016 avec Grave [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Julia Ducournau
fiche film
]
. Le tournage est programmé pour mai 2020 avec Vincent Lindon (prix d’interprétation à Cannes en 2015 et César 2016 du meilleur acteur pour La Loi du marché [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stéphane Brizé
fiche film
]
, nominé aussi dans cette catégorie aux César 1993, 2000, 2008, 2010 et 2013; apprécié récemment dans En guerre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stéphane Brizé
fiche film
]
et L’Apparition [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Giannoli
fiche film
]
; et que l’en verra l’an prochain dans Mon cousin) et Agathe Rousselle (qui fera ses débuts aux grand écran) dans les rôles principaux. Écrit par la réalisatrice, le scénario démarre qans un aéroport quand les inspecteurs de la douane recueillent un jeune homme au visage tuméfié. Il dit se nommer Adrien Legrand, un enfant disparu il y a 10 ans. Pour Vincent, son père, c’est un long cauchemar qui prend fin alors qu’il le ramène chez lui. Au même moment, une série de meurtres macabres met la région sous tension. Alexia, hôtesse dans un salon auto, a tout d’une victime désignée… Produit par Jean-Christophe Reymond pour Kazak Productions, Titane sera coproduit par Arte France Cinéma et par les Belges de Frakas Productions. Préacheté par Arte, Canal+, Ciné+, le long métrage bénéficie aussi déjà du soutien de l’avance sur recettes du CNC, des régions Ile-de-France et Sud, et d’Eurimages. La distribution France sera assurée par Diaphana, les ventes internationales étant pilotées par Wild Bunch.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La sélection 2019 de la Fondation Gan inclut également Les Meilleures, le premier long de Marion Desseigne Ravel, actuellement en post-production (lire l’article) et piloté par le duo Emmanuel Barraux - Agnès Vallée pour 31 Juin Films et par Delphine Schmit pour Tripode Productions.

Deux autres projets de premiers longs ont été retenus. Bas étage de Yassine Qnia, actuellement en tournage (avec Soufiane Guerrab et Souheila Yacoub dans les rôles principaux), est centré sur le trentenaire Mehdi qui tente de reconstruire son couple avec Sarah, mais qui n’a rien d’autre à lui proposer pour le moment que de revenir vivre avec lui chez sa mère (production : Pascal Caucheteux pour Why Not).

Pour sa part, La Meute (La jauría) d’Andrés Ramírez Pulido entrera en tournage au printemps prochain et retracera l’histoire d’Eliu, incarcéré dans un centre pénitentiaire expérimental pour mineurs. En pleine jungle colombienne, avec d’autres jeunes délinquants, ils restaurent une hacienda aux allures de bagne. Ces adolescents évoluent dans un environnement luxuriant mais hostile. Alors qu’il est sur la voie du repentir, Eliu apprend que son jeune frère est en danger par sa faute. Il craint qu’il ne reproduise le même schéma de violence qui l’a conduit à cette détention. La fureur l’envahit à nouveau… La production est pilotée par Jean-Etienne Brat et Lou Chicoteau pour Alta Rocca Films avec Valiente Gracia en coproduction, la distribution France et les ventes internationales étant pilotées par Pyramide.

A noter que prix spécial de la Fondation Gan a été décerné cette année au second volet de L’Image originelle de Pierre-Henri Gibert dans lequel des cinéastes internationaux reviennent sur l’expérience fondatrice de leur premier film.

Depuis sa création, la Fondation Gan pour le Cinéma a soutenu plus de 200 cinéastes (avec des films ayant remporté 39 César, 20 prix à Cannes et plus de 500 dans le monde). Parmi les oeuvres aidées se sont distingués récemment Les Particules [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Blaise Harrison
fiche film
]
de Blaise Harrison, Tremblements [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jayro Bustamante
fiche film
]
de Jayro Bustamante et le film d’animation La Fameuse Invasion des Ours en Sicile [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lorenzo Mattotti
fiche film
]
de l'Italien Lorenzo Mattotti, mais aussi Shéhérazade [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Bernard Marlin, Woman at War [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Benedikt Erlingsson
interview : Benedikt Erlingsson
fiche film
]
de l'Islandais Benedikt Erlingsson, Petit Paysan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hubert Charuel
fiche film
]
d'Hubert Charuel, En attendant les hirondelles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Karim Moussaoui
fiche film
]
de Karim Moussaoui, Sofia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Meryem Benm'Barek
fiche film
]
de Meryem Benm'Barek, Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
de Houda Benyamina, Ma vie de Courgette [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Claude Barras
fiche film
]
de Claude Barras ou encore La Tortue rouge [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Michaël Dudok de Wit. Au rayon des titres à venir pointent notamment Mon légionnaire de Rachel Lang (article), Bruno Reidal de Vincent Le Port (news), L'État sauvage de David Perrault (article), Tout le monde m’appelle Mike de Guillaume Bonnier, La Morsure de Romain de Saint-Blanquat et le film d’animation Le Sommet des Dieux de Patrick Imbert (interview).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.