email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNESERIES 2020

Saison 3 pour Canneseries sur la Croisette et en ligne

par 

- Au programme de la manifestation qui se déroulera du 9 au 14 octobre se distingue notamment une compétition de dix séries longues incluant huit premières mondiales et deux premières internationales

Saison 3 pour Canneseries sur la Croisette et en ligne
La série Moloch

Le Grand Auditorium Louis Lumière s’apprête à accueillir du 9 au 14 octobre la 3e édition de Canneseries, le Festival International des séries de Cannes, qui avait été reporté au printemps dernier pour cause de pic de la crise sanitaire. Cependant la situation encore tendue sur le front de la Covid-19 a poussé l’événement à se dédoubler avec des projections physiques (encadrés par de strictes préconisations sanitaires) mais également une plateforme baptisée Canneseries Live (ouverte depuis hier) et permettant d’accéder gratuitement aux contenus diffusés pendant le festival (dans la limite de 2308 places par séance).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette édition qui sera ouverte hors compétition par la série française La Flamme de Jonathan Cohen et Jérémie Galan et clôturée par deux épisodes de la saison 4 de Dix pour cent, proposera notamment une compétition de dix Séries longues incluant huit premières mondiales et deux premières internationales. Le jury et le public devront départager deux productions franco-belges avec Moloch d’Arnaud Malherbe et Cheyenne et Lola d’Eshref Reybrouk (créée par Virginie Brac), la coproduction belgo-néerlandaise Red Light de Wouter Bouvijn et Anke Blondé (création Halina Rejn et Carice van Houten), deux titres suédois avec Partisan d’Amir Chamdin (co-créateur avec Fares Fares – en tête d’affiche du casting - sur une idée originale de Mauricio Molinari) et Top Dog d’Alexis Almström (création Veronica Sacco), la série norvégienne (coproduite par l’Allemagne) Atlantic Crossing d’Alexander Eik, la finlandaise Man in Room 301 de Miko Kuparinen, et la comédie dramatique surnaturelle britannique Truth Seekers de Jim Field-Smith. Sont également en lice la série russe 257 Reasons to Live et l’israélienne Losing Alice.

Hors compétition se distinguent entre autres les premières mondiales de Ovni(s) du Français Antony Cordier et de la coproduction franco-canado-allemande Shadowplay du duo suédois Måns Mårlind – Björn Stein.

Une compétition internationale de séries courtes est également au programme alors que l’Icon Award sera remis à l’actrice américaine Judith Light,le Rising Star Award à l’Anglaise Daisy Edgar-Jones et que de très nombreux Rendez-Vous et masterclasses sont au programme à l’Espace Miramar ou en ligne, notamment avec les comédiens Sigourney Weaver, Kyle Mac Lachlan, Jared Harris, Erin Moriarty et Camille Cottin, le réalisateurs Éric Rochant et Baran Bo Odar, les productrice Jantje Friese et Gale Ann Hurd. Le tout sans oublier des zooms sur le fantastique dans les productions françaises et sur la nouvelle vague de réalisatrices de séries, des séances labellisées Série Series, Festival de La Rochelle et Séries Mania, mais également un avant-goût de séries à venir (comme les françaises La Révolution et L’Opéra, ou encore l’espagnole Patria, dévoilée récemment à San Sebastián – lire la critique). Enfin, le Canneseries Writers Club se déroulera du 13 au 14 octobre au Majestic avec une trentaine de scénaristes qui échangeront avec producteurs et showrunners.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy