email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2021 Prix

Bad Luck Banging or Loony Porn triomphe à la Berlinale

par 

- BERLINALE 2021 : Radu Jude décroche l’Ours d’or ; Mr Bachmann and His Class se distingue également

Bad Luck Banging or Loony Porn triomphe à la Berlinale
Bad Luck Banging or Loony Porn de Radu Jude

Non sans avoir souligné que ce n’est en vérité pas la fin, mais juste le début de la 71e édition du Festival de Berlin, qui prévoit toujours de présenter tout son programme au public à Berlin en juin, le directeur artistique de l’événement Carlo Chatrian a invité les jurys à annoncer leurs décisions ce 5 mars, en conclusion de la première partie du festival, organisée en ligne pour l’industrie et la presse.

Le jury de la compétition internationale, composé d’anciens lauréats de l'Ours d'or – Ildikó Enyedi, Nadav Lapid, Adina Pintilie, Mohammad Rasoulof, le dernier vainqueur en date, Gianfranco Rosi et Jasmila Žbanić – a choisi pour rejoindre leur rang Radu Jude pour Bad Luck Banging or Loony Porn [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Radu Jude
fiche film
]
, une histoire de vidéos de sexe qui complique la vie d’une enseignante. "C’est un film qui possède cette qualité rare et essentielle qu'ont les oeuvres d'art qui durent, a lu Lapid. Le film capture à l’écran le contenu et l'essence même, l’esprit et le corps, les valeurs et la chair à l'état brut du moment présent que nous vivons, de ce moment précis de l’existence de l'humanité. Il le fait en provoquant l’esprit de notre temps d'une grande gifle, en le forçant au duel. Il attaque le spectateur, suscite des désaccords, mais ne laisse de distance de sécurité à personne."

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

L'Ours d’argent-Grand Prix du jury est allé à Wheel of Fortune and Fantasy de Ryusuke Hamaguchi, et le documentaire Mr Bachmann and His Class [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Maria Speth a également été distingué, recevant l'Ours d'argent-Prix du jury. "Dans un film, on peut attirer l’attention sur des problèmes graves en mettant le doigt dans la blessure ou en montrant de l’espoir et en donnant de l’inspiration quant à la façon d’obtenir un changement positif. Cette seconde possibilité est la stratégie que la réalisatrice de ce documentaire tendrement puissant a élue, a mentionné Enyedi. Le film montre comme on peut arriver loin avec pour seuls outils un respect authentique et une communication sincère, et avec cette magie que tous les grands enseignants possèdent et qui est l'étincelle qui allume le feu de la passion chez leurs élèves, en activant leur imagination."

La Hongrie a également eu une bonne journée : Dénes Nagy a été élu meilleur réalisateur pour son premier long-métrage, Natural Light [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dénes Nagy
fiche film
]
, et Lilla Kizlinger a décroché le prix de la meilleure interprétation dans un second rôle pour Forest – I See You Everywhere [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Bence Fliegauf. Le prix de la meilleure interprétation dans un premier rôle est allé à Maren Eggert, qui joue une femme qui tombe petit à petit amoureuse d’un robot dans I'm Your Man [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maria Schrader
fiche film
]
de Maria Schrader. "Sa présence à l'écran nous a rendus curieux. Son charme a fait naître en nous de l’empathie. Et sa palette de qualités d’interprète nous a permis de sentir, de rire et de nous poser des questions", a précisé le jury.

Le jury Encounters, qui réunissait Florence Almozini, Cecilia Barrionuevo et Diedrich Diederichsen, a également choisi ses gagnants, faisant preuve d'une affection particulière pour Nous [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Diop
fiche film
]
d'Alice Diop, "un travail qui montre une délicatesse et une sensibilité réelles en composant un portrait choral, collectif, riche en significations, en nuances et avant tout en expériences vécues". Le Prix spécial du jury est allé à Taste [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Lê Bảo, celui de la meilleure réalisation a été partagé entre Ramon Zürcher et Silvan Zürcher pour The Girl and the Spider [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ramon Zürcher et Silvan Zü…
fiche film
]
d'une part, et Denis Côté pour Hygiène sociale de l'autre. Une mention spéciale a été accordée à Fern Silva pour Rock Bottom Riser, "un récit sur la solitude d'un rocher très agité : seul dans l’océan, dans les galaxies, dans l’univers". Ayez une pensée pour lui.

Liste complète de tous les gagnants :

Compétition

Ours d'or
Bad Luck Banging or Loony Porn [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Radu Jude
fiche film
]
- Radu Jude (Roumanie/Luxembourg/Croatie/République tchèque)

Ours d'argent-Grand Prix du jury
Wheel of Fortune and Fantasy - Ryusuke Hamaguchi (Japon)

Ours d'argent-Prix du jury
Mr Bachmann and His Class [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Maria Speth (Allemagne)

Ours d'argent de la meilleure réalisation
Dénes Nagy - Natural Light [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dénes Nagy
fiche film
]
(Hongrie/Lettonie/France/Allemagne)

Ours d'argent de la meilleure interprétation dans un premier rôle
Maren Eggert - I'm Your Man [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maria Schrader
fiche film
]
(Allemagne)

Ours d'argent de la meilleure interprétation dans un second rôle
Lilla Kizlinger - Forest – I See You Everywhere [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Hongrie)

Ours d'argent du meilleur scénario
Hong Sangsoo - Introduction (Corée du Sud)

Ours d'argent de la meilleure contribution artistique
Yibrán Asuad (monteur) - A Cop Movie (Mexique)

Encounters

Meilleur film
Nous [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Diop
fiche film
]
- Alice Diop (France)

Prix spécial du jury
Taste [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Lê Bảo (Viétnam/Singapour/France/Thaïlande/Allemagne/Taïwan)

Meilleure réalisation (ex aequo)
Ramon Zürcher, Silvan Zürcher - The Girl and the Spider [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ramon Zürcher et Silvan Zü…
fiche film
]
(Suisse)
Denis Côté - Hygiéne sociale (Canada)

Mention spéciale
Rock Bottom Riser - Fern Silva (États-Unis)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy