email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Jacques Gamblin et Zita Hanrot dans L’échappée belle

par 

- Le duo brille en tête d’affiche du premier long de réalisatrice de la scénariste Florence Vignon dont le tournage débute demain. Une production Easy Tiger qui sera vendue par Orange Studio

Jacques Gamblin et Zita Hanrot dans L’échappée belle
L'acteur Jacques Gamblin et l'actrice Zita Hanrot

Premier clap mercredi 31 mars pour L’échappée belle, le premier long de réalisatrice de la scénariste Florence Vignon (César 2010 de la meilleure adaptation pour Mademoiselle Chambon [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et nominé au César 2013 du meilleur scénario original pour Quelques heures de printemps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
). En tête d’affiche brillent le chevronné Jacques Gamblin (Ours d’argent du meilleur acteur à Berlin en 2002 pour Laissez-passer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, nominé aux César 2009 et 2011 du meilleur acteur pour Le premier jour du reste de ta vie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Le nom des gens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, apprécié récemment dans L’incroyable histoire du facteur Cheval [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et la valeur montante Zita Hanrot (César 2016 du meilleur espoir féminin pour Fatima [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Philippe Faucon
fiche film
]
, à son avantage récemment dans le labellisé Cannes 2020 Rouge [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Adapté par Florence Vignon du roman Ils désertent de Thierry Beinstingel (éditions Fayard), le scénario est centré sur Clémence Alpharo qui, pour décrocher un CDI dans l’entreprise qui vient de l’engager, doit notamment pousser Henri Giffard, VRP en fin de parcours, vers une retraite anticipée. Mais Giffard refuse. Son travail est la seule chose qui donne encore un sens à sa vie. Coincée entre la perspective d’un avenir professionnel qui lui permettrait de fuir son histoire familiale, et l’affection inattendue qu’elle éprouve pour le VRP, Clémence doit choisir. Un choix qui va pousser inexorablement Clémence et Henri dans leurs derniers retranchements…

Produit par Marc-Benoît Créancier pour Easy Tiger, L’échappée belle est coproduit par Les films du printemps (Juliette Hayat) et par Orange Studio. Préacheté par Canal+ et Ciné+, le long métrage bénéficie également du soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes (où se dérouleront les six semaines du tournage, à Valence et dans ses environs, jusqu’au 7 mai) et des Sofica Cinéaxe et SG Image. La direction de la photographie sera assurée par Aurélien Marra (nominé au prix Lumières 2021 de l’image pour Deux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Filippo Meneghetti
fiche film
]
). La distribution France et les ventes internationales seront pilotées par Orange Studio.

Pour mémoire, Easy Tiger prépare le second long de Houda Benyamina (la société a déjà produit le premier film de la cinéaste, Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
, Caméra d’Or à Cannes en 2015) et compte aussi en attente de première Les Magnétiques de Vincent Cardona (produit avec SRAB Films).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy