email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

L'avance sur recettes du CNC pour Rembrandt de Pierre Schoeller

par 

- Le prochain film du cinéaste sera interprété par Sandrine Kiberlain et Mathieu Amalric. Le CNC soutiendra aussi Cédric Kahn, Jean-Bernard Marlin, Jeanne Herry, Claude Barras et Fabianny Deschamps

L'avance sur recettes du CNC pour Rembrandt de Pierre Schoeller
L'actrice Sandrine Kiberlain (© Mireille Ampilhac) et l'acteur Mathieu Amalric (© Georges Biard)

Six projets ont été retenus dans le cadre de la dernière session 2021 des deuxième (seconds et troisièmes longs métrages) et troisième (quatrièmes longs et plus) collèges de l’avance sur recettes du CNC.

Parmi les heureux élus du troisième collège se distingue Rembrandt qui sera le 4e long de Pierre Schoeller après Versailles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Geraldine Michelot
interview : Pierre Schoeller
fiche film
]
(découvert à Cannes, à Un Certain Regard en 2008 et nominé aux César 2009 du meilleur premier film et du meilleur acteur), L’Exercice de l’État [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierre Schoeller
fiche film
]
(également dévoilé à Un Certain Regard en 2011 et vainqueur des César 2012 du meilleur scénario original, du meilleur second rôle et du meilleur son sur un total  de 11 nominations notamment dans les catégories meilleur film et meilleur réalisateur) et Un Peuple et son Roi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierre Schoeller
fiche film
]
(hors compétition à Venise en 2018 et deux nominations aux César 2019). Écrit par le cinéaste et Anne-Louise Trividic avec la collaboration de Violette Garcia, le scénario est centré sur un couple (qui sera interprété par Sandrine Kiberlain et Mathieu Amalric), deux ingénieurs chercheurs ayant fait leur carrière dans l’industrie du nucléaire. Mais tout change quand Claire est touchée par la puissance de trois portraits de Rembrandt ou plutôt l’humilité qui s’en dégage… Un film sur la transition et la possession dont la production sera assurée par Trésor Films.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Avance sur recettes également pour Je suis innocent parce que je suis innocent qui sera le 12e long de Cédric Kahn (sur un scénario qu’il a écrit avec Nathalie Hertzberg), réalisateur notamment de Bar des rails (Semaine de la Critique à Venise en 1991), Trop de bonheur (Cinémas en France à Cannes en 1994), L'ennui (Perspectives à Venise et prix Louis Delluc en 1998), Roberto Succo (en compétition à Cannes en 2001), Feux rouges (en compétition à Berlin en 2004), Une vie meilleure [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cédric Kahn
fiche film
]
(à Toronto en 2011), Vie sauvage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(prix spécial du jury à San Sebastian en 2014) et La prière [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cédric Kahn
fiche film
]
(Ours d’argent du meilleur acteur à Berlin en 2018). La production sera pilotée par Moonshaker Films et Tropdebonheur Produtions.

Une avance ira aussi à Salem qui sera le second long de Jean-Bernard Marlin après Shéhérazade [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(révélation de la Semaine de la Critique cannoise 2018 et récompensé par les César 2019 du meilleur premier film et des meilleurs espoirs féminin et masculin). La production est pilotée par Unité.

Le CNC soutiendra également J’ai croisé le loup de Jeanne Herry, son 3e long après Elle l’adore [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(nominé au César 2015 du meilleur premier film) et Pupille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(sept nominations aux César 2019, notamment dans les catégories meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario original). Aux manettes de la production : Trésor Films et Chi-Fou-Mi Productions.

Un projet d’animation a aussi été sélectionné par l’avance : Sauvages ! de Claude Barras. Il s’agira du second long du cinéaste révélé avec Ma vie de Courgette [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Claude Barras
fiche film
]
, sensation en 2016 de la Quinzaine des Réalisateurs cannoise et qui avait cumulé plus de 50 distinctions (dont une nomination à l'Oscar, deux César, deux prix Lumière, un European Film Award, le Cristal du long métrage et le prix du Public à Annecy, etc.). Écrit par Claude Barras et Catherine Paillé avec la romancière canadienne Nancy Huston et l’auteur de bande-dessinées Morgan Navarro, le scénario (dont l’écriture a été soutenue par Groupe Ouest - lire la news) est centré sur Kéria, 11 ans, qui vit avec son père dans la banlieue paysanne d’une ville de la province du Sarawak, sur l’île de Bornéo. C’est une petite fille urbaine, qui aime les coupes de cheveux stylées et la musique hip-hop. Sa mère est morte quand elle était toute petite. Kéria n’en a plus aucun souvenir, mais son père lui a raconté qu’elle a été dévorée par une panthère... La production est assurée par la société française Haut et Court avec les Suisses de Nadasdy Film et les Belges de Panique !

Enfin, une avance sur recettes ira au long métrage documentaire Le bal des Gopi de Fabianny Deschamps, son 3e long après New Territories [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Isola [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(présentés dans la vitrine cannoise de l’ACID en 2014 et 2017). Un projet piloté par Paraiso Production.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy