email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Espagne / France

Segundo premio, d'Isaki Lacuesta, fera sa première à Malaga

par 

- Le cinéaste couronné par deux Coquillages d'or à San Sebastian reconstruit dans son nouveau film, co-réalisé avec Pol Rodríguez et vendu par Latido Films, la scène musicale espagnole des années 1990

Segundo premio, d'Isaki Lacuesta, fera sa première à Malaga
Daniel Ibáñez, Cristalino et Stéphanie Magnin dans Segundo premio

Après sa sélection à Berlin pour son travail précédent, Un año, una noche [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Isaki Lacuesta
fiche film
]
, Isaki Lacuesta, heureux lauréat de deux Coquillages d'or à San Sebastian (pour Los pasos dobles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Entre dos aguas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Isaki Lacuesta
fiche film
]
), va présenter son nouveau travail en première mondiale dans le cadre de la compétition officielle du 27e Festival de Malaga (1-10 mars). Ce film, qui suscite une certaine impatience, s'intitule Segundo premio [+lire aussi :
critique
fiche film
]
 et s’inspire de l’histoire de l’enregistrement de l'album Una semana en el motor de un autobús (1998) du groupe Los Planetas, originaire de Grenade.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film a été co-réalisé par Pol Rodríguez, qui s’est lancé dans le long-métrage avec Quatretondeta [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(lauréat de deux Biznagas d'argent à Malaga), a été l'assistant de Lacuesta sur son film précédent et a mis en scène plusieurs chapitres de la série Deudas.

Segundo premio (Saturn Return), scénarisé par Lacuesta avec Fernando Navarro (Verónica [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paco Plaza
fiche film
]
, Venus [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), raconte comment à Grenade, à la fin des années 1990, en pleine effervescence artistique et culturelle, un groupe de musique indépendant vit son moment le plus délicat : la bassiste quitte le groupe pour poursuivre son chemin en dehors de la musique et le guitariste est happé dans une dangereuse spirale d’autodestruction. De son côté, le chanteur a du mal à écrire et enregistrer son troisième disque. Personne ne sait encore que ce 33 tours, qui s’ouvre sur la chanson "Segundo premio", va changer pour toujours la scène musicale de tout un pays.

Isaki Lacuesta a précisé lui-même que "les personnages principaux du film sont interprétés par de vrais musiciens de Grenade, mais de la génération d'après celle de Los Planetas, et certains ont connu personnellement le groupe. Les séquences musicales ont été interprétées en direct sur le plateau. Le film ne cherche pas à être une chronique historique fidèle, mais une vision presque fantastique. Notre intention n'était pas de faire un film sur Los Planetas mais sur leur légende telle qu'on pourrait la raconter une nuit dans cent ans".

Daniel Ibáñez (un acteur qu’on a pu voir dans Les Lois de la frontière [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et dans les séries La edad de la ira [+lire aussi :
bande-annonce
fiche série
]
et La novia gitana [+lire aussi :
bande-annonce
fiche série
]
) joue ici le chanteur. Cristalino (Fran Ocete), guitariste, chanteur et compositeur, incarne le guitariste, Chesco Ruiz, également musicien, interprète le bassiste et à la batterie, on trouve Mafo (Mario Fernández), qui a collaboré avec Los Planetas et d'autres formations, comme Lagartija Nick et Señor Chinarro, ainsi qu'avec la chanteuse Soleá Morente. Enfin, le rôle de Maite a été confié à Stéphanie Magnin (Piggy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carlota Pereda
fiche film
]
, Les Avantages de voyager en train [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
).

Segundo premio est une production des sociétés espagnoles La Terraza Films, Ikiru Films, Áralan Films, Bteam Prods, Sideral Films, Los Ilusos Films et Toxicosmos AIE, en collaboration avec la française Capricci Films, avec la participation de RTVE, Canal Sur et Movistar Plus+ et avec le soutien de la Junte d'Andalousie, de la Communauté de Madrid et de la Ville de Madrid, ainsi qu'avec un financement de l'ICAA. Les ventes internationales du film sont gérées par Latido Films. En Espagne, il sera distribué par BTeam Pictures.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy