email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2024

19 prétendants à la Palme d’Or dans la vitrine cannoise

par 

- Des surprises et un line-up très éclectique pour la compétition avec deux anciens vainqueurs, 11 autres cinéastes déjà venus à ce stade et six nouveaux entrants

19 prétendants à la Palme d’Or dans la vitrine cannoise
Emilia Perez de Jacques Audiard

Le comeback en compétition d’un cinéaste mythique qui célébrera cette année les 50 ans de sa première Palme d’or, une escadrille de grands noms du cinéma mondial et plusieurs nouvelles étoiles : au terme d’une dernière ligne droite particulièrement animée dans les coulisses de la Sélection Officielle du 77e Festival de Cannes (du 14 au 25 mai) avec à la clé d’excitantes surprises, le délégué général Thierry Frémaux (flanquée par la présidente Iris Knobloch) a dévoilé ses choix ce midi à Paris et l’affiche ne manque pas de magie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le séduisant et éclectique line-up cannois 2024 inclut pour l’instant 19 longs métrages en compétition. Parmi eux brillent deux anciens vainqueurs : l’Américain Francis Ford Coppola (4e participation en compétition, Palme d’Or en 1974 pour Conversation secrète et en 1979 pour Apocalypse Now) avec Megalopolis et le Français Jacques Audiard (6e participation, Palme d’Or en 2015 pour Dheepan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Jacques Audiard
fiche film
]
, Grand Prix en 2009 et prix du scénario en 1996) avec Emilia Perez [+lire aussi :
critique
fiche film
]
.

S’y ajoutent huit prétendants très familiers de la plus haute altitude cannoise : le Canadien David Cronenberg (7e participation, prix spécial du jury en 1996) avec Les Linceuls, l’Italien Paolo Sorrentino (7e participation, prix du jury en 2008 et de retour pour la première fois depuis 2015) avec Parthenope, le Chinois Jia Zhangke (6e participation – prix du scénario en 2013) avec Caught by the Tides, l’Anglaise Andrea Arnold (4e participation – trois fois distinguée par le prix du Jury) avec Bird [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, le Russe Kirill Serebrennikov (4e participation après 2018, 2021 et 2022) avec Limonov: The Ballad [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, le Grec Yorgos Lanthimos (3e participation – prix du jury en 2015 et du scénario en 2017, Lion d’or l’an dernier à Venise) avec Kinds of Kindness [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le Français Christophe Honoré (3e participation) avec Marcello Mio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et l’Américain Paul Schrader (3e participation après 1985 et 1988) avec Oh Canada.

Trois cinéastes feront leur seconde apparition à ce niveau : le Danois d’origine iranienne Ali Abbassi (distingué par le prix d’interprétation féminine en 2022) avec le film américain The Apprentice, qui suit les jeunes années de Donald Trump, le Brésilien Karim Aïnouz (qui revient pour la seconde année consécutive et qui avait gagné Un Certain Regard en 2019) avec Motel Destino [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et l’Américain Sean Baker avec Anora.

Six nouveaux entrants complètent la vitrine des chasseurs de Palme : le Portugais Miguel Gomes (dont cinq films ont déjà été projetés à la Quinzaine) avec Grand Tour [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Marta Donzelli et Gregorio…
fiche film
]
, le Suédois Magnus von Horn (découvert à la Quinzaine en 2015 et label de la Sélection Officielle 2020) avec The Girl with the Needle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Magnus von Horn
fiche film
]
, l’Indienne Payal Kapadia avec All We Imagine as Light (son premier long de fiction après son documentaire Toute une nuit sans savoir [+lire aussi :
critique
interview : Payal Kapadia
fiche film
]
, révélé à la Quinzaine en 2021 et primé avec l’Oeil d’or du meilleur documentaire du festival) et les Français Coralie Fargeat, révélée avec Revenge [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Coralie Fargeat
fiche film
]
et qui déboule avec le film de genre américain The Substance [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, Gilles Lellouche (sélectionné hors compétition en 2018) avec L'amour ouf et Agathe Riedinger avec son premier long, Diamant Brut [+lire aussi :
critique
interview : Agathe Riedinger
fiche film
]
.

Sur le plan géo-cinématographique, l’Europe domine largement le line-up de la compétition avec 12 cinéastes : cinq Français (Audiard, Honoré, Fargeat, Lellouche, Riedinger), une Anglaise (Arnold), un Italien (Sorrentino), un Grec (Lanthimos), un Portugais (Gomes), un Danois (Abassi, qui est cependant d’origine iranienne) un Suédois (von Horn) et un Russe (Serebrennikov). L’Amérique du Nord pointe à quatre représentants (Coppola, Cronenberg, Baker et Schrader), l’Asie à deux (Zhangke et Kapadia), l’Amérique du Sud à un (Aïnouz) et l’Afrique est absente cette année. Enfin, pour l’heure, seulement quatre réalisatrices sont alignées en compétition (ce qui ne manquera pas de susciter des réactions), mais quelques compléments sont encore à venir, tout comme la composition du jury présidé par Greta Gerwig (lire la news).

Pour sa quatrième année d’existence, le programme Cannes Première proposera des œuvres du Cambodgien Rithy Panh (le film de fiction Rendez-vous avec Pol Pot [+lire aussi :
critique
fiche film
]
), du Marocain Nabil Ayouch (Everybody Loves Touda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et des Français Alain Guiraudie (Miséricorde), Emmanuel Courcol (En fanfare [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Emmanuel Courcol
fiche film
]
), Arnaud et Jean-Marie Larrieu (Le Roman de Jim) et Leos Carax (le moyen-métrage C'est pas moi).

Le rayon hors compétition abonde en films évènements avec les déjà annoncés Le Deuxième Acte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Quentin Dupieux en ouverture (lire l’article), Furiosa : une saga Mad Max de George Miller (news) et le premier volet de Horizon, An American Saga de Kevin Costner, mais également des longs métrages des Canadiens Evan Johnson, Galen Johnson et Guy Maddin (Rumours, avec Cate Blanchett et Alicia Vikander au casting) et du Chinois Peter Chan.

Seront aussi de la partie les 15 films pour l’instant de Un Certain Regard (lire l'article), en Séances spéciales des documentaires de l’Ukrainien Sergeï Loznitsa, de la Française Claire Simon, de sa compatriote Yolande Zauberman et de l’Haïtien Raoul Peck, ainsi qu’une fiction du Français Daniel Auteuil, et en Séances de Minuit des longs métrages venus de Hong-Kong, de Corée du Sud, de l’Australie et de France (signé Noémie Merlant).

Le tout sans oublier une nouvelle compétition immersive avec huit œuvres sélectionnées. Enfin, une Palme d'or d'honneur sera remise lors de la cérémonie de clôture à George Lucas.

Les films sélectionnés :

Compétition

The Apprentice - Ali Abbasi (Canada/Danemark/Irlande)
Motel Destino [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
- Karim Aïnouz (Brésil/France/Allemagne)
Bird [+lire aussi :
critique
fiche film
]
- Andrea Arnold (Royaume-Uni/France)
Emilia Perez [+lire aussi :
critique
fiche film
]
- Jacques Audiard (France)
Anora - Sean Baker (Etats-Unis)
Megalopolis - Francis Ford Coppola (Etats-Unis)
Les Linceuls - David Cronenberg (France/Canada)
The Substance [+lire aussi :
critique
fiche film
]
- Coralie Fargeat (Royaume-Uni/Etats-Unis/France)
Grand Tour [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Marta Donzelli et Gregorio…
fiche film
]
- Miguel Gomes (Portugal/Italie/France/Allemagne/Japon/Chine)
Marcello Mio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
- - Christophe Honoré (France/Italie)
Caught by the Tides - Jia Zhang-Ke (Chine)
All We Imagine as Light - Payal Kapadia (France/Inde/Pays-Bas/Luxembourg/Italie)
Kinds of Kindness [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Yorgos Lanthimos (Irlande/Royaume-Uni/Etats-Unis)
L'amour ouf - Gilles Lellouche (France)
Diamant Brut [+lire aussi :
critique
interview : Agathe Riedinger
fiche film
]
- Agathe Riedinger (France)
Oh Canada - Paul Schrader (Etats-Unis)
Limonov: The Ballad [+lire aussi :
critique
fiche film
]
- Kirill Serebrennikov (Italie/France/Espagne)
Parthenope - Paolo Sorrentino (Italie/France)
The Girl with the Needle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Magnus von Horn
fiche film
]
- Magnus von Horn (Danemark/Pologne/Suède)

Cannes Première

Everybody Loves Touda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Nabil Ayouch (Maroc/France/Belgique/Danemark/Pays-Bas/Norvège)
C'est pas moi - Leos Carax (France) (moyen-métrage)
En fanfare [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Emmanuel Courcol
fiche film
]
- Emmanuel Courcol (France)
Miséricorde - Alain Guiraudie (France/Espagne/Portugal)
Le Roman de Jim - Arnaud et Jean-Marie Larrieu (France)
Rendez-vous avec Pol Pot [+lire aussi :
critique
fiche film
]
- Rithy Panh (France/Cambodge/Taïwan/Qatar/Turquie)

Hors compétition

Le Deuxième Acte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Quentin Dupieux (France) (film d'ouverture)
Horizon: An American Saga (Chapter 1) - Kevin Costner (Etats-Unis)
She's Got No Name - Chan Peter Ho-Sun (Chine)
Rumours - Evan Johnson, Galen Johnson et Guy Maddin (Canada/Allemagne)
Furiosa : une saga Mad Max - George Miller (Etats-Unis)

Séances de minuit

Twilight of the Warrior: Walled in - Soi Cheang (Chine/Hong Kong)
The Surfer - Lorcan Finnegan (Royaume-Uni/Australie/Etats-Unis/Irlande)
Les femmes au balcon - Noémie Merlant (France)
I, The Executioner - Seung Wan Ryoo (Corée du Sud)

Séances spéciales

Le Fil - Daniel Auteuil (France)
The Invasion [+lire aussi :
critique
fiche film
]
- Sergei Loznitsa (Pays-Bas/France)
Ernest Cole, Lost and Found - Raoul Peck (France/Etats-Unis)
Apprendre - Claire Simon (France)
La belle de Gaza [+lire aussi :
critique
interview : Yolande Zauberman
fiche film
]
- Yolande Zauberman (France)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy