Choisissez votre langue en | es | fr | it

Critique : After the Wedding

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les grands tournants de la vie

par 

- Famille plongée dans le chaos, révélations tragiques, fragilité de la vie, capacité de gens à affronter (ou pas) les choix difficiles... voilà des thèmes qui reviennent dans les films de Susanne Bier

Critique : After the Wedding

Une famille plongée dans le chaos après des révélations tragiques, la fragilité de la vie, la capacité de gens à affronter (ou pas) les choix difficiles... voilà des thèmes qui reviennent dans les deux derniers films de Susanne Bier, Open Hearts [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Brothers [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, et dans le tout nouveau After the Wedding [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Sisse Graum Jørgensen
interview : Susanne Bier
fiche film
]
.

Jamais deux sans trois : After the Wedding de Susanne Bier, candidat danois pour les nominations à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, représente aussi la troisième collaboration entre le scénariste Anders Thomas Jensen et la productrice Sisse Graum Jørgensen. Ce nouveau fruit du travail à quatre mains de Bier et Thomas Jensen porte de nouveau le sceau de leurs préoccupations existentielles communes et de leur fascination pour le destin. Dans Open Hearts, réalisé en 2002, la tragédie qui changeait la vie des personnages était un accident de voiture. Dans le film suivant, Brothers (2004) il s'agissait de la disparition soudaine d'un des personnages masculins principaux lors d'une mission des Nations Unies dans un Afghanistan déchiré par la guerre. Dans After the Wedding, ce qui change tout est la maladie terminale d'un des personnages et sa décision de réintégrer l'ex-petit ami de sa femme dans leur vie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

After the Wedding voit Jacob Petersen (Mads Mikkelsen) jouer les hommes dévoués à la cause des enfants des rues en Inde. Quand l'orphelinat qu'il dirige est menacé de fermeture, il reçoit une offre peu commune : le riche businessman danois Jørgen (joué par la star suédoise Rolf Lassgård) lui propose une donation de 4M $, moyennant certaines conditions... Il faut non seulement que Jacob revienne au Danemark, mais aussi qu'il prenne part au mariage de la fille de Jørgen, ce qui renoue un lien critique pour Jacob entre son présent et son passé, car la femme de Jørgen se trouve être son ancienne petite amie.

Le scénario habilement composé par Bier et Thomas Jensen passe très vite du vaste domaine de l'aide humanitaire internationale à l'intimité de la vie de famille de Jørgen et aux révélations tragiques qui suivent le mariage sans jamais tomber dans le pur mélodrame. Mads Mikkelsen, le séduisant chirurgien de Open Hearts confère ici à Jacob une allure tourmentée et une foule d'émotions refoulées. Rolf Lassgård rend très bien la tragédie qui transforme cet homme d'affaire froid et solide comme le roc en un être humain terrorisé par la mort. Sidse Babett Knudsen (déjà interprète de la comédie à succès de Bier The One and Only) incarne quant à elle la jolie petite femme qui perd ses moyens devant le désarroi mental et émotionnel de son mari, et donne aussi la réplique à Stine Fischer Christensen (petite soeur de Pernille Fischer Christensen, la réalisatrice de A Soap [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Lars Bredo Rahbek
interview : Pernille Fischer Christensen
fiche film
]
, et nouvelle muse d'Anders Morgenthaler) qui se montre très convaincante dans le rôle de la fille ingénue et gâtée qui profite de l'occasion dès qu'elle apprend la vérité sur son père et sa descendance. La frugalité de la vie de Jacob en Inde contraste avec la maison de campagne belle et cossue prêtée par le directeur de la photographie Morten Søborg pour le tournage.

L'aura de star de Mads Mikkelsen (en ce moment sur tous les écrans du monde dans Casino Royale [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et les qualités confirmées de Susanne Bier comme réalisatrice de films émouvants et qui font réfléchir, feront certainement passer After the Wedding du statut de succès domestique (392 000 entrées au Danemark) à celui de succès international dès la sortie du film dans des territoires européens-clef comme l'Italie (Teodora Film, 22 décembre), France (Equation, 7 mars) et le Royaume-Uni (Soda Pictures, 9 mars).

galerie photo

titre international : After the Wedding
titre original : Efter Brylluppet
pays : Danemark, Royaume-Uni
vente à l' étranger : TrustNordisk
année : 2006
réalisation : Susanne Bier
scénario : Anders Thomas Jensen
acteurs : Mads Mikkelsen, Sidse Babett Knudsen, Rolf Lassgård

prix/sélections spéciaux

Oscar 2007 Nominations : Meilleur Film en Langue Etrangère
EFA 2006 sélection
Fête du cinéma de Rome 2006 Hors Compétition
regarder le film en VàD

(Service disponible uniquement en France)

cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs report

Newsletter

Unwanted_Square_Cineuropa_01